Le monde de Ben de Doris Lessing

Le monde de Ben de Doris Lessing
(Ben in the world)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Ice-like-eyes, le 26 mars 2005 (nantes, Inscrite le 26 mars 2005, 38 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 669ème position).
Visites : 5 059  (depuis Novembre 2007)

Un monde presque parfait

Ben est un garçon de 18 ans, faible, enfermé dans son monde et dont on abuse facilement. Ben n'ose pas se révolter, il se comporte comme "un animal humain". Lessing fait ici, au travers de Ben, une critique acerbe de la société et de son fonctionnement. Candide, Ben va se confronter à la bêtise et sa vision manichéenne de la vie le rend attachant dans cette oeuvre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

un personnage inoubliable

10 étoiles

Critique de PierreV (, Inscrit le 9 mars 2019, 54 ans) - 9 mars 2019

Un roman qui se lit facilement, accrocheur dès le début et inoubliable à la fin.
L'auteure accuse la société , qui montre du doigt la cruauté des hommes , qui fustige les manipulateurs. Un énorme cri pour le droit à la différence.
Un roman qui parle d'un être abandonné dès son enfance, enfermé dans son monde, bon, naïf, mais physiquement monstrueux. En manque d'affection, il la recherche avec avidité et, au cours de son périple,elle ne lui sera donnée que par des femmes. mais les hommes abuseront de lui, profiteront de sa naïveté jusqu'au jour ....
Emotion forte sous la plume de ce prix Nobel. Personnage inoubliable

L'enfant différent

8 étoiles

Critique de Carmen (, Inscrite le 15 mai 2011, 76 ans) - 16 mai 2011

Ben Lovatt, l'enfant différent, abandonné des siens, a grandi en s'intégrant comme il pouvait au monde qui l'entourait. Il a survécu en partageant la vie sauvage des bandes de petits voyous ou celle, laborieuse, d'une famille de fermiers. On profite souvent de sa naïveté pour l'exploiter, le rouler et le voler, mais quelques femmes vont deviner en lui, derrière l'apparence de monstre, un être gentil, sensible, affamé d'amour et vont lui apporter un peu de cette chaleur humaine qu'il recherche autour de lui. Ben se sait différent de ceux qu'il côtoie et à défaut de retrouver sa mère, il espère pouvoir un jour rencontrer d'autres hommes comme lui, ceux de son Peuple.
Presque tous ceux qui le rencontrent se posent la même question : "Qui est-il?" ou plutôt, "Qu'est-ce qu'il est? ", ce qui suffit à justifier leur attitude cruelle puisqu'ils doutent de son humanité. Là encore, Doris Lessing n'hésite pas à nous heurter pour dénoncer l'indifférence de notre société devant les situations difficiles que peuvent vivre certains. Au XVème siècle, on était convaincu que les Indiens n'avaient pas d'âme et on les reléguait au rang des animaux, dans notre passé récent des théories abjectes ont légitimé des génocides, et dans la vie de tous les jours, au quotidien, des dizaines de Ben sont maltraités, juste parce qu'ils sont différents.

Compassion accordée

8 étoiles

Critique de Elya (Savoie, Inscrite le 22 février 2009, 32 ans) - 15 avril 2010

Un livre fidèle au genre de thème que Doris Lessing aimait aborder ; ici, l'illustration sociale de la difficulté d'être différent physiquement et mentalement.
Les autres critiques ont su résumer le livre, aussi je ne m'attarderai pas dessus car je pense qu'il vaut mieux ne pas trop en savoir pour prendre du plaisir à l'explorer, l'enchainement des actions étant bien mené.
Des personnages touchants et attachants, une intrigue qui suscite l'intérêt, une psychologie bien abordée, une certaine distance émotionnelle laissée, font du Monde de Ben un agréable ouvrage. Mais j'ai du mal à croire qu'on pourrait passer un mauvais moment auprès de Doris Lessing!

Un peu décevant

6 étoiles

Critique de Janiejones (Montmagny, Inscrite le 20 avril 2006, 37 ans) - 23 avril 2007

Je n'avais jamais lu de Doris Lessing et je comptais m'y mettre depuis un bout de temps. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, mais ce livre m'a déçue. Peut-être que ce n'était pas le bon roman pour commencer à découvrir l'auteure, seulement je n'ai pas accroché.

Terrible d'être différent...

9 étoiles

Critique de Cuné (, Inscrite le 16 février 2004, 55 ans) - 14 novembre 2005

J’étais réticente en entamant ma lecture, ça ne me disait vraiment pas grand-chose et je me suis fait piéger en beauté : Si on commence ce roman là, on ne peut absolument pas le lâcher.
Suite du 5° enfant, nous suivons ici Ben livré à lui-même, totalement à la merci de quiconque lui témoigne un peu de gentillesse. Ben est anachronique, plusieurs fois décrit comme une sorte de résurgence d’un peuple primitif, son organisme même a des particularités non-humaines, ses yeux une extrême sensibilité, sa morphologie est extra-ordinaire. Et pourtant il et capable d’un tas de comportements civilisés, et comprend beaucoup plus de choses qu’on ne le pense. Il va et vient ainsi d’une vieille dame à une prostituée, qui toutes deux l’aimeront sincèrement, puis se fait embrigader dans une bizarre histoire au Brésil. Les seules personnes qui s’intéresseront vraiment à lui seront de toute façon des marginales, et de portraits en actions, on a un panorama assez complet de nos propres réactions face à ce qui sort de la norme. Le dénouement nous sert encore un peu plus la gorge, parce que finalement, il est très attachant, Ben.


Forums: Le monde de Ben

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le monde de Ben".