Pompéi de Robert Harris

Pompéi de Robert Harris
( Pompeii)

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par CCRIDER, le 24 février 2005 (OTHIS, Inscrit le 10 janvier 2004, 74 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 9 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 445ème position).
Visites : 6 339  (depuis Novembre 2007)

Reportage historique

Robert Harris nous entraîne à la suite d'Attilius, jeune responsable de l'approvisionnement en eau de la baie de Naples dans une ténébreuse enquête sur la disparition de son prédécesseur.
Il nous décrit tout un monde raffiné, de haute civilisation, mais néanmoins âpre et cruel, nous retrace par le menu et littéralement d'heure en heure, tous les évènements qui précédèrent la catastrophe que fut l'éruption du Vésuve et la disparition sous les cendres et les cailloux des villes d'Herculanum et de Pompéi.
Comme dans tout bon roman historique, l'auteur focalise sur cet "aquarius" personnage relativement secondaire mais qui côtoie les plus grands, tels Pline l'Ancien, polygraphe de génie et commandant en chef de la plus grande escadre romaine.
Tout est étudié avec une minutie exemplaire, mille petits détails annonciateurs à commencer par un soulèvement de terrain qui détourne les eaux de l'Aqueduc jusqu'aux émanations de gaz sulfureux et aux secousses telluriques...
Le style est alerte, journalistique presque . Les personnages attachants : Attilius, bien sûr, en honnête Candide perdu dans un monde de stupre et de malversations diverses, Corélia dont il tombe amoureux, ravissante fille d'Ampliatus, l'esclave affranchi devenu l'homme le plus puissant et le plus répugnant de la région...
Un excellent roman historique mené tambour battant et qu'on ne lâche pas, même si on en connait forcément la fin tragique. On sent qu'Harris s'est appuyé sur une documentation exemplaire, mais aussi qu'il maîtrise parfaitement le suspense et l'art du romancier.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Avant la catastrophe ...

6 étoiles

Critique de Pucksimberg (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 42 ans) - 5 août 2017

L'action se déroule en l'an 79 dans la baie de Naples. Le personnage principal, Attilius, est aquarius, le nouvel ingénieur qui s'occupe de l'entretien de l'aqueduc de cette région. Il débarque de Rome et doit parvenir à gagner le respect des hommes avec lesquels il devra travailler, qui voient en ce petit jeune quelqu'un de peu crédible. Exomnius, l'ancien aquarius, a disparu. Nul ne sait ce qu'il est devenu. Enfin presque. Certaines villes n'ont plus d'eau. Attilius doit trouver d'où vient le problème.
Sur son chemin, il croisera plusieurs personnages comme cet Ampliatus, ancien esclave, qui a su parvenir à un grand confort matériel et qui brille par sa cruauté. Le lecteur aura aussi la chance d'avoir Pline l'Ancien comme personnage important de ce roman. Même Pline le Jeune nous fait honneur de sa présence, mais reste un personnage secondaire.
Evidemment, avec un tel titre, il y a aussi le Vésuve, personnage essentiel, à l'origine des problèmes de tous ces personnages et source d'inspiration pour Robert Harris.

Faire un roman en partie historique sur un sujet comme celui-là peut se révéler périlleux car l'on connaît tous Pompéi et la catastrophe de 79. Connaître la fin du roman avant même de l'avoir commencé peut être dissuasif. Pourtant Robert Harris parvient à insuffler du suspense dans ce roman et a savamment construit son texte pour attiser la curiosité du lecteur. Il y a toute la panoplie de personnages nécessaires dans ce genre d'histoires : des figures courageuses, le traître, le parvenu, l'intellectuel, la jeune fille qui pourrait tomber sous le charme du héros ... Le lecteur prend plaisir à lire cette histoire qui mêle réalité et fiction, et une figure culturelle de référence avec Pline.

C'est aussi tout ce monde qui gravite autour de l'aqueduc qui est dépeint et qui peut intéresser. Cela n'a pas été le cas pour moi, mais peu importe. L'écriture reste simple, pas tellement originale, mais l'intérêt est ailleurs. Le roman reste un bon divertissement, intelligent et accrocheur. Je ne mets pas plus d'étoiles parce que ce n'est pas un grand roman, mais il est vraiment agréable à lire.

Dommage.

4 étoiles

Critique de Sotelo (Sèvres, Inscrit le 25 mars 2013, 39 ans) - 23 novembre 2014

Un contexte historique incroyablement prometteur, de petites histoires qui se mêlent à la grande... Il y avait tout pour faire un grand roman qui se retrouve malheureusement noyé sous un protagoniste sans intérêt et des descriptions indigestes. Dommage.

Suspense garanti

9 étoiles

Critique de Saule (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 57 ans) - 1 janvier 2007

J'ai lu ce livre quasi d'une traite, c'est à peine si je me suis arrêté pour le traditionnel concert de nouvel an à la TV et son ineffable apothéose, lorsque toute la salle clappe des mains dans une valse de Strauss!

L'histoire du Vésuve et de Pompéi éveillait en moi de vagues souvenirs, ceux de photos d'un livre d'histoire à l'école représentants des habitants momifiés par la lave.

Évidemment on connaît la fin dès le début mais pourtant le suspense est implacable. Comme il se doit, l'auteur introduit un jeune héros sympathique et courageux, et une jeune femme tout autant sympathique, courageuse et belle, dont il va tomber amoureux. Il y a beaucoup de méchants, des esclaves, des gladiateurs,... bref les clichés habituels de ce genre de littérature mais la recette quoique éprouvée marche parfaitement. J'ai été conquis.

Reste que j'ai un peu le sentiment d'avoir perdu ma journée, quoique avec les séquelles de la fête de la veille je n'aurais pas fait grand chose de bon de toute façon. Et l'auteur, qui semble bien documenté, nous apprend au passage quelques trucs intéressants sur les volcans et les aqueducs au temps des romains.

Indigeste

2 étoiles

Critique de Yanice (, Inscrit le 11 septembre 2005, 37 ans) - 28 mai 2006

Le synopsis est très alléchant. Il paraitrait en outre que l'auteur aurait du talent. Il est aussi journaliste de formation. Ses oeuvres doivent donc être très documentées. Et elles le sont.

Mais le style d'écriture... le style d'écriture est le plus indigeste que j'ai essayé ( ah non, il y a Marc Levy qui règne en maitre dans le royaume des mauvais écrivains). Personnages pas intéressants , des descriptions surabondantes et qui en plus sont inutiles. Le moment attendu, la légendaire éruption du Vésuve, n'arrive qu'aux 3 quarts du roman.

Je n'ai pas pu aller jusqu'au bout et c'est à ce jour le seul livre que je n'ai pas pu finir.

Très bon roman historique ...

9 étoiles

Critique de Calamity_jane (Montreuil, Inscrite le 20 mai 2005, 42 ans) - 13 septembre 2005

On connait tous l'histoire de Pompéi. L'éruption du Vésuve en 79, qui a ravagé la ville, tout en, finalement, la maintenant en vie.

On connait donc tous la fin, mais que s'est-il passé avant ? Finalement, on ne sait pas si l'histoire que nous raconte là Robert Harris est vraie ... Mais en tout cas, elle est passionnante.
Avec des mots et un style tout à fait abordable pour tous, Robert Harris nous raconte les 2 jours avant l'éruption, ainsi que les 2 jours du drame.

J'avoue avoir eu du mal à me lancer dans la lecture ... Le début était très technique. On suit le préposé à l'eau, qui part essayer de comprendre pourquoi les villes sont privées d'eau ... Ce qui le fait remonter à la faille ... la faille qui le mènera à une conclusion, et qui aboutira au Vésuve ...

Je mets 4,5 à ce livre. Difficile de mettre 5, et pourtant, il m'a tenue en haleine jusqu'à la fin.

Excellent

10 étoiles

Critique de Elvire (Wavre, Inscrite le 19 novembre 2001, 78 ans) - 15 juin 2005

Superbe livre que voilà! Je l'ai dévoré. Il est passionnant, palpitant d'un bout à l'autre. Je vous le recommande vivement.

Du bon Harris...

9 étoiles

Critique de Willy57 (, Inscrit le 20 mars 2005, 57 ans) - 21 mars 2005

Pour son premier roman historique, bravo. Robert Harris arrive à nous décrire la fin de cette ville dans un style beaucoup plus intéressant que ce que j'ai pu lire dans les livres d'histoires...Et les personnages sont très attachants.

Trés bon livre... mais il est vrai qu'ayant lu et ADDDOOORRRE Fatherland (15 étoiles pour moi!), Archange et Enigma, j'ai peut être un parti pris ?

Très bon roman

L'agonie d'une cité

10 étoiles

Critique de Maya (Eghezée, Inscrite le 18 octobre 2001, 47 ans) - 20 mars 2005

Quand on pense à Pompéi, on voit les ruines et les moulages des victimes. On oublie souvent que cette catastrophe s'est étalée sur deux jours. Un après-midi et une nuit de cauchemar pour tous les habitants de la baie. Le Vésuve ne s'est calmé que le lendemain de son éveil.

Robert Harris réussit le tour de force de nous faire suivre l'éruption dans toutes ses étapes en plaçant ses héros aux endroits stratégiques. Un peu comme Cameron avait laissé ses amoureux jusqu'au bout sur le Titanic, le romancier les laisse jusqu'à la fin dans Pompéi.

Il les fait également côtoyer Pline l'Ancien et Pline le Jeune, personnages indissociables de l'événement. C'est au second que l'on doit la description détaillée de ce qui est devenu la première catastrophe naturelle connue de l'Histoire.

Le roman est maintenant sorti chez Plon.

Et méfions-nous, le monstre n'est pas mort. Il n'est qu'endormi...

Forums: Pompéi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pompéi".