Une aventure rocambolesque de Vincent Van Gogh : La ligne de front de Manu Larcenet

Une aventure rocambolesque de Vincent Van Gogh : La ligne de front de Manu Larcenet

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Garlabane, le 15 janvier 2005 (Roquevaire, Inscrite le 3 janvier 2005, 47 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 904ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 232  (depuis Novembre 2007)

De guerre lasse

Avec Manu Larcenet, je ne suis jamais déçue. Pourtant, le dessinateur à la casquette n'hésite pas à en changer souvent. Après une multitude d'albums très différents, dont les deux volets intimistes du Combat ordinaire et les épisodes bucoliques du Retour à la terre, voilà qu'il se penche sur l'horreur de la "Grande Guerre".
Ce second volet de la série (t1 : Une aventure rocambolesque de Sigmund Freud. Le temps de chien) est aussi une interrogation sur l'art et le rôle de l'artiste.
Manu Larcenet signe, selon moi, l'un de ses meilleurs albums.

Comme représenter l'inimaginable ? Telle est la question que devra résoudre le caporal Van Gogh pour mener à bien la mission qui lui a été confiée par le président de la république. Envoyé dans les tranchées pour saisir "l'esprit de la guerre", le peintre n'y laissera pas sa vie mais y perdra peut-être son âme.

Le titre et le sous-titres de l'opus donnent tout de suite le ton. Pris entre l'incongruité des situations et la noirceur de certains dessins, le lecteur oscille sans cesse entre rire et larmes.
On vraiment le sentiment que l'auteur a mit toutes ses tripes dans cette oeuvre. On sent la colère de l'homme face à l'absurdité de la guerre, la mort qui frappe les jeunes soldats, l'incompétence et la lâcheté des gradés, l'indifférence et le cynisme des politiciens.

Malgré la virulence dont il fait preuve dans ce pamphlet anti-militariste, Manu Larcenet a su ménager quelques entractes rafraîchissants qui empêchent le lecteur de sombrer complètement dans le pessimisme. L'originalité du scénario et la drôlerie des dialogues sont autant de bouffées d'air frais qui, loin de le minimiser, donnent entre plus de force à son propos.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une aventure rocambolesque

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Immortel Van Gogh

6 étoiles

Critique de JulesRomans (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 64 ans) - 7 août 2012

Le Vincent Van Gogh de cet album a une personnalité bien différente de l'homme célèbre. Pour mémoire le vrai Van Gogh est mort en 1890 à 37 ans et cette histoire conte les aventures du personnage durant la Grande Guerre sur le front (alors que le héros hollandais n'avait pas à être mobilisé). L'Etat Major français s'inquiète devant la perte de moral des combattants qui se traduit par désertions et mutineries, aussi il charge le caporal Van Gogh de ramener des peintures du front qui permettront de mieux saisir la réalité du vécu des poilus. Ce dernier est accompagné d'un officier qui découvre lui aussi l'univers des tranchées, présenté de façon très antipathique ses réactions sont prétexte à développer certaines formes d'antimilitarisme.
Il y a toutefois une bonne utilisation des dons de peintre attribués au personnage du récit pour bâtir une histoire dont la tonalité est bien proche de certaines BD de Tardi sur la Première Guerre mondiale, l'humour noir en plus. Est ici pastiché le tableau La Chambre de Van Gogh à Arles, les couleurs jaunes et ocre (présentes dans Les Tournesols) sont très présentes dans les vignettes des scènes de combat.
Manu Larcenet avait déjà proposé des biographies fantaisistes de Sigmund Freud et Robin des Bois.
Il est absolument déconseillé de se procurer l'ouvrage, avec l'ISBN 978-2-351-32004 et l'éditeur Album, qui est non paginé et en noir et blanc. L'ambiance colorée qui concourt à l'unité du récit ayant disparu, la saveur du livre est nettement diminuée. D'autres parleraient de sabordage pour cette édition.

tout pareil

10 étoiles

Critique de Wmgec (, Inscrit le 21 juillet 2005, 53 ans) - 2 février 2006

Que rajouter de plus à la critique très complète de garlabane: rien. Mais j'ai juste envie de partager son entousiasme et dire avec elle: lisez ce livre ! vous ne le regretterez pas... Et si vous avez aimé celui là , procurez vous les autres BD de Larcenet.

Forums: Une aventure rocambolesque de Vincent Van Gogh : La ligne de front