Le Haddock illustré - L'intégrale des jurons du capitaine de Albert Algoud (Scénario), Hergé (Dessin)

Le Haddock illustré - L'intégrale des jurons du capitaine de Albert Algoud (Scénario), Hergé (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par Fee carabine, le 29 décembre 2004 (Inscrite le 5 juin 2004, 49 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (23 411ème position).
Visites : 7 238  (depuis Novembre 2007)

"De l'insulte considérée comme un des beaux-arts"

Vous avez sans doute remarqué comme moi que certaines zones de notre site favori sont sujettes à des éruptions soudaines, rougeurs, pustules, poussées de fièvre aussi brutales qu'éphémères, et qui voient fleurir injures, récriminations et autres gros mots. Bien sûr, on peut rêver au jour où les discussions dans les forums de notre site favori se dérouleront dans la courtoisie et le respect réciproque de tous les intervenants. Mais la nature humaine étant ce qu'elle est, alors que même un saint homme nous avoue avoir tourmenté le chien de sa belle-mère pour le seul plaisir d'entendre les bordées d'injures de la pauvre bête, il est à craindre que ce jour ne survienne pas avant que le 35 mai ne retombe un jeudi, et il ne nous reste plus alors qu'à souhaiter que "le goût immodéré [de certains CLibristes] pour l'anathème s'inscrive dans une tradition littéraire, celle des polémistes les plus virulents, qui, de Juvénal à Céline, de Rabelais à Bloy, de la Satire Ménippée à Dada et au Surréalisme, en passant par Ernest Coeurderoy, Jules Vallès, Georges Darien, Guy Debord, Carlo Emilio Gadda, Octave Mirbeau (l'auteur n'écoutant ici que ses préférences), se libèrent d'une colère ou d'un désespoir en se battant avec des mots...". Et nous ne trouverons pas de meilleur guide en la matière que le capitaine Haddock qui, dans sa furie encyclopédique, sut faire flèche de tout bois.

Suivant l'exemple du capitaine Haddock, le CLibriste en colère verra son répertoire d'injures enrichis de:

- toute la liste des figures de style, anacoluthe et catachrèse bien sûr, mais pourquoi ne pas qualifier un insupportable bavard de pléonasme, voir même laisser courir son imagination et composer un bel haddockisme tout neuf du genre de "espèce de pléonasme à roulettes" (notez au passage qu'il faut dire "une espèce de...", et non "un espèce de...", "barbarisme de plus en plus employé par des espèces d'analphabètes diplomés").

- l'entomologie offre à elle seule des réserves d'insultes proprement inépuisables, de cloporte à scolopendre, sans oublier les coléoptères dont il existe plus de 300 000 espèces différentes, d'où autant de possibilités d'injures.

- La gens simiesque contribue aussi fort efficacement au répertoire du capitaine avec par exemple: anthropopithèque, babouin, cercopithèque, sapajou....

- La science médicale fournit quant à elle le fort joli "clysopompe" (syn. clystère), ainsi que cataplasme (à ne pas confondre avec "ectoplasme"), emplâtre, sinapisme (pour les subtiles nuances entre ces trois derniers termes, je vous invite à vous reporter au "Haddock illustré").

- Je m'en voudrais de passer sous silence les nombreuses injures d'inspiration maritime: garde-côte à la mie de pain, amiral de bateau-lavoir, sans oublier les forbans, corsaires et autres pirates...


Et avant de conclure, je voudrais encore épingler ces quelques exemples qui me paraissent particulièrement intéressants:

- Ecornifleur: "(...) Par extension, écornifleur désigne celui qui s'empare de quelque chose qui ne lui appartient pas. Il signifie aussi plagiaire."

- Bayadère, ou encore bayadère de carnaval: "C'est avec péronelle, perruche bavarde, tigresse, diablesse, l'une des rares invectives de Haddock adressée à une femme." C'est que le capitaine est galant homme...

- Et ce superbe haddockisme, forgé à partir d'un vieux juron bordure MRKRPXZKRMTFRZ, ce qui nous permet de noter au passage que le Bordure a inspiré bien plus de jurons au capitaine que le Syldave, langue infiniment plus mélodieuse et se prêtant mieux à conter fleurette à celui ou celle pour qui vous avez un petit haricot qu'à l'art de l'invective, tout comme le Bruxellois avec lequel le Syldave présente d'ailleurs de troublantes similitudes...


Après quoi, je laisserai le mot de la fin au compilateur de cette savoureuse "Intégrale des jurons du capitaine Haddock", Albert Algoud: "Puisse le lecteur trouver ici de quoi insulter ses contemporains en s'instruisant. Qu'élargissant à son tour les limites de la langue, il fasse preuve de la féroce fantaisie du capitaine."

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le Haddock illustré [Texte imprimé] Albert Algoud
    de Algoud, Albert (Scénariste)
    Casterman / Bibliothèque de Moulinsart.
    ISBN : 9782203017108 ; 6,49 € ; 03/09/1993 ; 93 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Jouissif

8 étoiles

Critique de Nb (Avion, Inscrit le 27 août 2009, 39 ans) - 19 septembre 2010

Quel plaisir que de retrouver les jurons du capitaine Haddock! Décortiquées à la fois avec sérieux et humour, ces insultes nous permettent de nous cultiver en nous amusant, et en nous remémorant les aventures de ce personnage si attachant. Les marins d'eau douce n'ont qu'à bien se tenir!

Quelle merveilleuse chronique !

9 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 67 ans) - 9 décembre 2005

Je ne sais qui de toi, Fée carabine, Hergé, l'inventeur de Haddock ou Algoud l'auteur de ce merveilleux petit livre, doit être salué(e) en premier ?
Pour l'ouvrage critiqué, je donnerais la même note qu'à la critique...
Donc un seul mot, bravo !

Forums: Le Haddock illustré - L'intégrale des jurons du capitaine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Haddock illustré - L'intégrale des jurons du capitaine".