Au nord de la frontière de R. J. Ellory

Au nord de la frontière de R. J. Ellory
(The Last Highway)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Clubber14, le 25 mars 2024 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 44 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 241 

Noirceur au coeur des Appalaches

Présentation de l'éditeur :

Victor Landis est shérif dans une petite ville de Géorgie. C'est un homme solitaire, qui a voué son existence au travail. Pour toute famille, il ne lui reste que son frère, Frank, avec qui il a partagé une enfance misérable avant qu'une brouille ne les sépare. Lorsque Frank est retrouvé mort dans des circonstances étranges, Victor décide de se rendre dans le comté de Dade, près de la frontière avec le Tennessee, afin d'en savoir plus. Là, il découvre que son frère avait une ex-femme, et une fille, dont il ignorait l'existence. Pour sa nièce, Victor doit tenter d'en savoir plus sur la mort de Frank. Le voilà immergé au coeur des communautés isolées des Appalaches, où la drogue, les trafics en tout genre et la corruption sont omniprésents. Bientôt, sa piste le conduit à une série de meurtres inexpliqués de jeunes adolescentes...

Avec ce thriller magistral, qui évoque autant True Detective que Top of the Lake, R. J. Ellory cumule une intrigue au suspense implacable et une histoire familiale d'une émotion rare. Prenant pour cadre les Appalaches, région la plus pauvre des États-Unis, personnage à part entière du récit, l'auteur de Seul le silence et d'Une saison pour les ombres entraîne le lecteur dans un voyage aussi palpitant qu'inoubliable.

Mon avis :

Une fois encore Ellory parvient à nous plonger dans les tréfonds de l’âme humaine. Il nous emmène dans les Appalaches, cette chaîne de montagnes à l’est des Etats-Unis, qui regroupe certains des contés les plus pauvres d’Amérique et qui est en effet un personnage à part entière dans ce roman. Ellory, comme à son habitude, parvient à faire vivre ses personnages. Ils ont une âme, un caractère, une sorte de karma, une aura qui permettent de se les imaginer là, à côté de nous. Certains sont touchants et sympathiques, d’autres énervants et violents et le lecteur ne peut rester insensible à cet arc-en-ciel de personnages. Un de leurs points communs demeure néanmoins une certaine noirceur, un passé lourd, triste. Ils ont leurs blessures, ce sont, pour la plupart des écorchés vifs et il s’agit là d’un point commun entre les personnages de ce roman en particulier mais de manière plus générale de tous les personnages des romans d’Ellory.

En terme de trame policière et bien Ellory parvient à donner de la cohérence à son intrigue. Les pièces du puzzle s’imbriquent bien, aucun élément n’est vraiment grossier ni cousu de fil blanc. Pas de sentimentalisme superflu, pas d’histoire d’amour prévisible dès la première page. Une écriture à nouveau vive, incisive, tranchante.

J’ai beaucoup apprécié ce roman que je recommande vivement aux amateurs de thrillers et d’enquêtes policières.

Je tiens également à présenter toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Fabrice Pointeau, qui est décédé en 2023 juste à la fin de la traduction de ce livre et qui a traduit une dizaine de romans d’Ellory. Il aura grandement contribué à nous faire vibrer par ses traductions pleines de finesse.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Au nord de la frontière

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Au nord de la frontière".