Hugo de Monique Bernier

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Débézed, le 7 mars 2024 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 76 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 277 

Destructon familiale

Mars 2014, Hugo a cinq ans, sa vie bascule brutalement, sa maman a quitté la maison, son père lui explique qu’il ne la reverra jamais mais Hugo ne veut pas le croire elle reviendra un jour. Pourtant, la mère est bien partie, elle a abandonné le père et le fils pour une autre vie. Le père est dans une rage folle, il crie sa colère et sa haine, il hurle sur son enfant, il maudit son épouse, il se laisse aller dans un profond désespoir, ne se lave plus, ne travaille plus, n’emmène plus Hugo à l’école… Il frappe le gamin complètement délaissé, désabusé, déscolarisé. Il refuse tous aides et soins de la part de son ami, de sa voisine, de sa belle-mère, des institutions diverses…

Finalement l’enfant est accueilli chez sa grand-mère qu’il aime beaucoup, elle aussi l’aime beaucoup, elle essaie de lui redonner un peu de goût à la vie, l’envie de retourner à l’école pour y retrouver son copain Martin, … Mais l’enfant refuse toujours de croire que sa mère ne reviendra pas et décide de partir à sa recherche. Il s’égare et finit par être retrouvé, il retourne chez son père qui promet de bien le traiter, de le soigner et de l’emmener à l’école mais les bonnes résolutions ne durent qu’un temps. Le père resombre dans l’alcool et le laisser aller. Hugo accumule des tonnes de culpabilité croyant que sa mère est partie à cause de lui et que son père retrouve en lui la mère qui l’a trahi. Une mère, fille sans père, frivole, légère, qui ne n’a que pour envie de s’amuser et de devenir une star du cinéma.

Hugo se fait quelques amis, Madeleine la jeune fleuriste, Gabin un petit délinquant et Ryan, ils décident ensemble de conduire des recherches pour retrouver la mère qui n’a toujours pas donné signe de vie. Leurs recherches restent vaines. Hugo avec l’aide de Gabin trouve la lettre que la mère a laissée avant de partir. Il est convaincu qu’elle est en vie, qu’elle reviendra et qu’il doit l’attendre pour qu’elle le trouve quand elle rentrera. Mais, la vie à la maison devient impossible le père est de plus en plus violent, il punit le gamin pour un rien en l’enfermant, au pain sec et à l’eau, dans sa chambre. Hugo décide alors que son père n’est plus son père qu’il n’est plus qu’Alex son géniteur par hasard. Il décide de passer à l’action pour ne plus être violenté et pour que sa mère ne le soit pas non plus lorsqu’elle reviendra.

La situation ne peut alors que se dégrader de jour en jour pour finir comme un fait divers qu’on voit trop souvent dans les médias. Cette aventure cruelle pourrait être tirée de la rubrique spécialisées dans ce type d‘information de n’importe quel quotidien régional. On mesure dans cette histoire et dans celles qui envahissent les médias, combien les adultes se préoccupent peu des enfants qu’ils ont mis au monde, quand leur égo, leurs petits plaisirs, leurs désirs intimes sont en jeu. Ils ne comprennent pas que les enfants, eux, comprennent très bien tout ce que font et pensent leurs parents quand ils perdent leur bon sens dans des crises souvent stupides. Ils oublient tout simplement de parler à leurs enfants, de les protéger et de leur éviter leurs querelles et leurs différends.

Le lecteur pourrait avoir l’impression que Monique a connu ce genre d’histoire dans son environnement proche tant son livre sent le vécu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Hugo

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Hugo".