Revenir à toi de Léonor de Récondo

Revenir à toi de Léonor de Récondo

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Tistou, le 20 novembre 2023 (Inscrit le 10 mai 2004, 68 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 438ème position).
Visites : 655 

Une fille, sa mère

Magdalena est devenue comédienne après avoir été touchée par la grâce d’Antigone, au Lycée, Antigone qu’un professeur de français lui a fait découvrir et jouer. Mais c’est que le cas de Magdalena n’était pas simple, à l’époque, puisqu’à quatorze ans elle a appris, abruptement, de la bouche de son père : « Maman est partie ».
Partie en effet, pour ne plus jamais donner de nouvelles et disparaitre du paysage. Pas mal comme traumatisme pour une adolescente !

»Un jour, Magdalena était revenue du collège, c’était le début du printemps, elle se souvient très bien des magnolias en fleur sur le chemin. Il y avait une agitation inhabituelle dans la cuisine. Des mouvements qu’elle distinguait depuis le couloir, et surtout ça gueulait fort, ça parlait vite. Et puis autre chose, sans qu’elle sache dire quoi.
Des années plus tard, elle saura dire l’absence. L’absence ressentie au premier pas dans la maison. Ce pas qui résonnait soudain dans le vide.
Quand elle était apparue sur le seuil de la cuisine, tous s’étaient tus. Marcelle, Michel et Isidore, pétrifiés. Le grand-père assis derrière la petite table, elle qui s’essuyait les mains au torchon accroché à côté de l’évier, et Isidore debout, appuyé contre le buffet. Les trois regards s’étaient figés sur l’adolescente, jusqu’à ce qu’Isidore dise : maman est partie. »


Magdalena a tout fait pour surmonter le traumatisme. Antigone et le théâtre l’ont bien aidée. A tel point qu’elle est devenue comédienne reconnue. Trente ans après elle s’apprête à rejouer l’Antigone, de Sophocle cette fois-ci, au Festival d’Avignon quand elle reçoit un appel de son agente qui lui apprend, ex abrupto : « On a retrouvé ta mère ».
Trente ans de mise à distance du traumatisme qui sont pulvérisés d’un coup. Magdalena s’embarque immédiatement dans un TGV pour le Sud Ouest, pour aller à la rencontre de celle qui l’a abandonnée quand elle avait quatorze ans …
Roman d’une très grande sensibilité, toute féminine, dans lequel Léonor de Récondo déroule par petites touches ce qui permettra à Magdalena de comprendre. Comprendre pourquoi Apollonia un jour a tout quitté, et notamment sa fille …

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Magdalena, Apollonia et Antigone

8 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 65 ans) - 7 février 2024

Magdalena est une comédienne reconnue et admirée. Sa passion pour le théâtre a commencé au départ de sa mère. Elle avait alors 14 ans, et la découverte d’Antigone, puis le rôle d’Antigone qu’elle a obtenu, ont été un moyen de gérer, de comprendre sa douleur.
Cette mère gravement dépressive, hospitalisée puis disparue depuis 30 ans, elle la retrouve.

Mais aucun des scénarios qu’elle avait imaginés ne pouvait correspondre à ce face à face.
"Elle pleure ces années passées à attendre, ces années perdues à errer à la quête d’un amour qui viendrait combler le vide béant. Toutes ces années à croire qu’un regard peut remplacer celui qui s’est détourné."
Léonor de Récondo a le talent d’écrire des livres incroyablement différents de Amours à Point Cardinal , Manifesto, Pietra viva… avec dans chaque roman des personnages tourmentés, fragilisés par la vie, aux personnalités travaillées et évolutives.
Celui-ci n’échappant pas à la règle, j’ai pris beaucoup de plaisir à sa lecture.
Et encore une fois, je me félicite de n’avoir pas lu la quatrième de couverture avant d’entamer le roman.

Forums: Revenir à toi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Revenir à toi".