Intégrale Benoît Brisefer - Tome 5 de Thierry Culliford (Scénario), Frédéric Jannin (Scénario), Luc Parthoens (Scénario), Pascal Garray (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers , Bande dessinée => Humour

Critiqué par Bookivore, le 9 octobre 2023 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 41 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 787 

Triste fin de parcours

Ce cinquième volume de l'intégrale "Benoît Brisefer" est aussi le dernier. J'ai envie de dire "pour le moment", mais comme aucun nouvel album (qui serait le 15ème) n'est sorti depuis 2015, année de sortie du dernier opus en date, je pense que pour le moment, c'est plié, la série est finie. Et puis, j'imagine que les chiffres de vente des derniers opus n'ont sans doute pas été des plus affolants, un peu comme ceux des derniers "Johan & Pirlouit", et que, donc, Le Lombard a décidé d'arrêter les frais. Et puis (c'est le dernier "et puis", promis ; quand je dis ça, je suis sérieux, et puis (ah, merde) quel serait mon intérêt de polluer cette critique avec des ''et puis" intempestifs ?) Pascal Garray, dessinateur de la série depuis sa reprise en 1993, est hélas mort en 2017...

Le précédent volume offrait 4 albums ma foi très bons, pas immenses, mais du genre à vous permettre de passer un bon moment de lecture, et déjà, ça, c'était pas mal. Cet ultime volume offre 3 albums (le dernier fait 50 pages au lieu des 45 réglementaires des autres) et malheureusement, on ne peut pas dire la même chose de cette triplette de conclusion. Scénarisés par Thierry Culliford (fils de Peyo) et respectivement Garray, Frédéric Jannin et Luc Parthoens, ces trois albums s'appellent "Chocolats et coups fourrés", "John-John" et "Sur les traces du gorille blanc" (appelé simplement "Le Gorille blanc" quand il fut publié dans "Spirou", le seul des trois à l'avoir été).

Que dire ? On ne peut pas parler de grosses m*rdes ici, mais franchement, c'est le plus souvent d'une belle platitude, exception faite, sans doute, du dernier album, qui est sympathique et permet de retrouver monsieur Dussiflard le chauffeur de taxi qui apparaissait dans les premiers albums. Mais entre cette histoire de trafic de drogue dans des chocolats et celle de ce fils de star de cinéma que l'oncle de Benoît, Placide (que l'on retrouve aussi, de même que dans le dernier album), est chargé de protéger des paparazzis, c'est faiblard. Que la maestria du "Cirque Bodoni" ou des "12 Travaux de Benoît Brisefer" est loin !
Reste que dans l'ensemble, cette série est très attachante. Le ratage de ce dernier volume ne l'entache pas trop.
Et puis.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Intégrale Benoît Brisefer - Tome 5

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Intégrale Benoît Brisefer - Tome 5".