Histoire intime de la Vᵉ République: La belle époque (2) de Franz-Olivier Giesbert

Histoire intime de la Vᵉ République: La belle époque (2) de Franz-Olivier Giesbert

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Falgo, le 12 janvier 2023 (Lentilly, Inscrit le 30 mai 2008, 83 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (52 207ème position).
Visites : 214 

Livre composite et curieux

Je n'ai jamais rien lu de FOG, l'ai entendu s'exprimer à la radio et vu à la télévision. Il m'est apparu terriblement prétentieux et la lecture de ce livre confirme cette impression. Il est donné par l'auteur comme une histoire de la V° République et, cela, il ne l'est pas. Il traite quelques sujets importants comme le terrorisme intellectuel exercé par Sartre (dont il fustige la couardise sous l'occupation allemande), Beauvoir et leur clique dans les années 1950-60 ou celui des maoïstes autour de Sollers, Macciocchi et autres dans les années suivantes, les opposant à un éloge de Simon Leys. Il écrit cela plus de 50 ans après, le sens en est émoussé et je ne sais ce qu'il a exprimé à l'époque, d'où une grande incertitude. Ensuite il traite de l'immigration et en dresse un tableau plutôt intéressant. Dans ses descriptions, il intègre largement ses réflexions sur les personnages en cause, exerçant complètement ses talents de journaliste renifleur d'alcôves et de couloirs. Point de vue qui commande les reste de l'ouvrage. Comme je ne peux me résoudre à l'accepter comme explication de la politique, même si il y joue son rôle, je reste sur ma faim en lisant ce livre me demandant qui pourra un jour écrire une histoire de la V° et quand cela sera possible. Les aperçus d'un tel opus sont à prendre pour ce qu'ils sont, certainement pas comme un livre d'Histoire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Histoire intime de la Ve République

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Nostalgie et contradictions personnelles

6 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 45 ans) - 22 janvier 2023

Ce journaliste de grande notoriété assume sa subjectivité, le caractère personnel de sa présentation de la vue politique des présidences de Pompidou et Giscard d'Estaing, des souvenirs et états d'âme qu'il en gardés. La nostalgie de la grandeur gaullienne le hantait déjà, alors qu'il s'engageait dans une attirance-répulsion pour Mitterrand. Il s'est engagé à gauche, tout en assumant une part de conservatisme.
Il élude presque toutes les réformes importantes adoptées pendant cette époque, notamment l'importante loi Veil sur l'avortement, pour se centrer sur la jeu de la vie politicienne. Il divulgue bien des phases importantes sur le profil des différentes protagonistes, mais s'engouffre souvent dans des détails et anecdotes inessentiels et des jugements à l'emporte-pièce.
Autant le premier tome gardait une forme d'objectivité, autant l'intérêt du deuxième décroît, à mon sens assez sensiblement, du fait de ses intérêts, de ses goûts de l'heure, qu'il a l'honnêteté de rappeler. La lecture permet de se faire une idée du climat de l'époque, mais au profit d'un effort de recadrage. Ça a au moins le mérite de faire réfléchir et d'apprendre certaines choses.

Forums: Histoire intime de la Vᵉ République: La belle époque (2)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Histoire intime de la Vᵉ République: La belle époque (2)".