Rétiaire(s) de DOA

Rétiaire(s) de DOA

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par JPGP, le 7 janvier 2023 (Inscrit le 10 décembre 2022, 75 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 269 

Doa et les clandestins

Le Covid a permis à Doa de créer un roman du confinement de l'enfermement. Et ce à travers le monde des drogues et la la prison. Des gladiateurs s' agitent en un jeu de dupe dans un autre, plus grand : celui du monde.

Personnages et lieux interlopes sont les éléments d'une vraisemblance avec des effets de réels surprenants qui fait tout le charme de la littérature noire .Et ce en attendant la grande oeuvre de l'auteur - sur le S.S. le plus dangereux de la Seconde Guerre Mondiale et qui est mort riche et en toute impunité.

Avec Rétière(s) nous sommes en Amérique du Sud (Bolivie) après les incursions de l'auteur dans l'Orient. Mais la drogue reste ici centrale car elle est au centre des enjeux politiques et économiques du monde.

Tout est riche, immersif, documenté et efficace avec une galerie de salauds et parfois un jargon adéquat et dans diverses nuances de gris plutôt qu'une fracture entre la blanc et le noir, le mal et le bien.

Le roman grouille de vie et de violence , là où les héros franchissent la ligne - insensiblement ou non. Un tel livre est documenté mais ne cherche pas à faire passer de messages. La fiction est là avec un sentiment d'urgence et la création de "superbes" personnages.

Jean-Paul Gavard-Perret

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Rétiaire(s)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Rétiaire(s)".