La Belle et la Bête et autres contes de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

La Belle et la Bête et autres contes de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Enfants => Contes et légendes

Critiqué par Froidmont, le 10 décembre 2022 (Laon, Inscrit le 28 octobre 2022, 31 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 280 

Un vent frais dans le conte

Dix contes attachés au temps de leur autrice, récits de courtisans qui plongent dans le vice, discours de mise en garde aux dangers de la cour, de bonheur, de vertu, de piété au grand jour, sans perdre pour autant ce parfum d’éternel qu’ont les contes de fées, de monstres et de belles. La morale est connue mais la forme assez neuve porte les tours charmants du dix-huitième siècle. Héros purs et parfaits ou, comme sainte Thècle, embrassant la vertu après quelques épreuves, ces nouveaux personnages rendent plus « moderne » un genre dont les pieds sont plus vieux que les cairns.

La Belle et la Bête
La Belle pour sauver son père de la Bête se livre tout entière aux griffes du geôlier, mais la Bête a bon cœur et souhaite l’épouser. C’est proche de le perdre que la Belle accepte.

Aurore et Aimée
Coquette de la cour, elle apprend à laisser la sainte providence organiser ses comptes, se transformant ainsi en princesse de conte qui connaît le bonheur, la paix par la piété.

Belote et Laideronette
Avoir joli visage sans esprit en partage donne droit au malheur. Cultiver son esprit charme plus un mari, enfante le bonheur.

Conte du pêcheur et du voyageur
Un vieux pêcheur plein de bonheur donne sa canne et sa cabane au courtisan se lamentant. Pour le pêcheur, c’est un malheur : le goût de l’or cause sa mort. Le courtisan, pauvre et content, en prend leçon et reste au fond.

Juliette ou le danger de rapporter
Pour la préserver d’un grand vice, bien mal compris est ce service, une fée frappe de mutisme, pour qu’elle s’éveille à l’altruisme, une princesse en son berceau. Mais elle trouve d’autres mots pour rapporter ce qu’elle entend, causant des maux à bien des gens. La fée revient et lui explique tous les malheurs que ses répliques ont engendrés, souvent indus. Juliette ainsi confondue décide de purger son vice … sans accepter de sacrifice.

La Curiosité
Le roi entend des paysans vilipendant Eve et Adam : tout leur malheur vient de cette heure. Le roi leur donne des mets par tonne avec un plat qu’il ne faut pas du tout ouvrir. Ils l’ouvriront provoquant l’ire de « Salomon ».

La veuve et ses deux filles
Blanche offre à contre cœur, Vermeille de bon cœur. Blanche devient la reine et connaît le malheur. Vermeille est paysanne entourée de bonheur.

Le prince Charmant
Pour l’amour de Vraie-Gloire, Charmant lâche le vice. C’est son ami Sincère qui l’aide à cet office.

Le prince Chéri
Chéri, prince méchant, est puni par la fée qui lui donne d’un monstre et l’allure et la voix. C’est en reconnaissant tout le mal qu’il a fait qu’il redeviendra homme et aimé comme roi.

Le prince fatal et le prince fortuné
Fatal est né mauvais : une fée le condamne à être malheureux jusqu’à ses 25 ans.
Fortuné est né bon, mais sa mère se damne pour qu’il n’ait que succès jusqu’à ses 25 ans. Il deviendra pourri, dévoré par sa gloire ; son frère aura appris qu’il est bon de surseoir.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Belle et la Bête et autres contes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Belle et la Bête et autres contes".