Derrière la porte de Sarah Waters

Derrière la porte de Sarah Waters
(The Paying Guests)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Nav33, le 22 novembre 2022 (Inscrit le 17 octobre 2009, 74 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 101 

Drame à huis clos dans une maison bourgeoise

En 1922 une jeune femme , Frances Wray , mène une vie austère en compagnie de sa mère dans une grande maison d'une banlieue cossue de Londres. Ses frères sont morts à la guerre qui s'est achevée récemment et le père est également décédé laissant à sa veuve et sa fille des dettes résultant d'une gestion erratiques de ses affaires. L'essentiel du temps de Frances est consacré à l'entretien de la maison , mais les deux femmes n'arrivent pas à joindre les deux bouts et doivent se résoudre à prendre des locataires.
C'est un jeune couple qui emménage : Léonard Barber un employé de banque et Lilian une jeune femme fantasque , au tempérament artistique. L'arrivée du couple rompt l'intimité dans laquelle vivaient Frances et sa mère. A travers les murs et les plafonds on entend les voix et le gramophone du couple . L'accès aux toilettes impose la traversée du salon. La famille de Liliane ,qui lui rend visite , et invite Frances et sa mère au thé , dans un joyeux tintamarre , est beaucoup plus populaire et haute en couleur .
Frances , contrairement à sa mère, apprécie peu le mari de Lilian et se lie rapidement d'amitié avec cette dernière . Cette amitié évoluera vers un amour charnel et passionnel dans le huis clos de la maison en cachette de la mère et du mari.

Au fil du récit il se révèle aussi que Chrissy l'ancienne amie à laquelle Frances rend visite de temps en temps , est aussi une ancienne amante , qu'elle avait préféré quitter que de braver le scandale inévitable à l'époque et aussi pour ne pas abandonner sa mère. Chrissy vit désormais avec une autre compagne.
On se doute que tous les ingrédients sont réunis pour que survienne un drame , d'autant que le couple de locataires semble en très mauvais termes. Il est important de dire "semble" car tout le récit est vu uniquement du point de vue de Frances qui, à chaque étape de la tragédie, est animée de doutes , et peine à discerner l'état d'esprit , les intentions exactes et les éventuels revirements de Lilian . Elle s'interroge aussi sur le regard que sa mère porte sur elle-même et ce qu'elle sait ou devine. Une grande partie de la valeur de l'intrigue réside dans ces éclairages fluctuant au fur et à mesure que de nouveaux éléments font surface et conduisent à réinterpréter la conduite de Liliane et de son mari , avec des bouffées tantôt de soupçon , tantôt de culpabilité. Ceci fait que bien que l'action progresse lentement , ce n'est pas ennuyeux.
Le deuxième point fort est la reconstitution de la société post victorienne et de l'après guerre. On assiste à une enquête policière , où les début de la police scientifique sont déjà à l’œuvre et à un procès d'assises où l'erreur judiciaire est évitée malgré la pression populaire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Derrière la porte [Texte imprimé] Sarah Waters traduit de l'anglais par Alain Defossé
    de Waters, Sarah Defossé, Alain (Traducteur)
    10-18
    ISBN : 9782264065742 ; 6,16 € ; 06/10/2016 ; 720 p. ; Poche
  • The Paying Guests: shortlisted for the Women's Prize for Fiction
    de Waters, Sarah
    Virago
    ISBN : 9780349004600 ; 10,85 € ; 04/06/2015 ; 608 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Derrière la porte

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Derrière la porte".