Le trou du diable de Agnès Dumont, Patrick Dupuis

Le trou du diable de Agnès Dumont, Patrick Dupuis

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Saigneur de Guerre, le 6 novembre 2022 (Inscrit le 11 juin 2022, 64 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 198 

Une chouette enquête du duo Staquet & Ben Mimoun du côté de Nismes, Couvin, Walcourt, Malonne, ...

Qu’est-ce qui peut attirer un Ostendais du côté de Viroinval, en Wallonie, à deux pas de la frontière française ? Mais l’amour des mines, aujourd’hui abandonnées, pardi ! Alan Vandenberg n’est pas le fils d’un mineur de Waterschei pour rien ! Il aime les longues balades en solitaire, et précisément, il se trouve dans un coin où les mines d’où l’on extrayait les ardoises ne manquent pas. Justement, il a déjà repéré trois entrées ressemblant à des grottes… L’attrait lui est irrésistible. Mais soudain, c’est la chute…

Critique :

Le duo d’auteurs, Agnès Dumont et Patrick Dupuis, nous entraînent une nouvelle fois dans une enquête menée par le duo composé du jeune policier, Paul Ben Mimoun, et du flic retraité, Roger Staquet. Et Clarisse ? me demanderez-vous, vous qui avez lu « Une mort pas très catholique » et « Neige sur Liège », les deux aventures précédentes. On avait laissé un Paul et une Clarisse qui semblaient bien épris l’un de l’autre… Alors ? Où se cache-t-elle ? Mon sens du respect de la vie privée d’autrui m’interdit de commérer. Il vous faudra donc vous adresser à une autre source, ou, mieux encore, lire « Le trou du diable ».
Ce que j’apprécie énormément dans la collection Noir Corbeau, c’est l’absence de détails gores ou obscènes. Les auteurs, dans cette collection, démontrent qu’il est tout-à-fait possible de bâtir une enquête policière d’un grand intérêt sans avoir à vomir ses tripes et sans connaître le droit des familles en matière de divorce et de conflits familiaux. Oubliez aussi les flics alcooliques, même si Roger Staquet ne dit jamais non à une petite goutte de marc… (Pour éviter toute publicité en faveur de l’alcool, je ne préciserai pas s’il s’agit de marc de Champagne ou de Bourgogne, voire de Lorraine, d’Alsace, de Provence, du Languedoc ou d’ailleurs ! L’eau ferrugineuse, oui ! L’alcool, non !)
Autre avantage de cette série, la découverte de coins de Belgique souvent méconnus et que les auteurs donnent envie d’aller visiter. Si vous êtes Belges, vous découvrirez un saint Materne qui ne sera pas sans vous rappeler une sacrée marque de confitures ! Connaissez-vous « L’Eau noire » ? Non ! Ce n’est pas une rivière polluée, mais un charmant cours d’eau dans les parages duquel se déroule notre histoire. Enfin, charmant tant qu’il ne sort pas de son lit en inondant tout sur son passage comme il le fit en 2021.
Venez donc marcher sur les traces de Staquet et de Ben Mimoun du côté de Nismes. (Non ! Non ! il n’y a pas de faute d’orthographe ! Rien à voir avec Nimes en France ! Nismes dans la province de Namur en Belgique. Charmante bourgade baignée par l’Eau noire).
Et l’enquête me demandez-vous, lassés par mes commentaires bucoliques qui promeuvent le Namurois ? Résumons. Suite à un accident, une femme est découverte morte. Le principal (et seul suspect) est un vieux professeur de piano. Un homme charmant, de très agréable compagnie. Monique, la meilleure amie de la maman de Paul Ben Mimoun, refuse de croire à la culpabilité de celui qui fut son professeur attentionné. Et qui c’est que c’est qui va investiguer en douce, sans mandat officiel, pour faire éclore LA vérité ? Je ne vous ferai pas l’affront de citer Staquet et Ben Mimoun. Je sais que vous vous en doutiez. Allez ! Bonne lecture !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le trou du diable

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le trou du diable".