Sous un brouillon de dentelles de Dominique Saint-Dizier

Sous un brouillon de dentelles de Dominique Saint-Dizier

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Débézed, le 1 novembre 2022 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 75 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 231 

Léger comme des dessous en dentelle

J’ai déjà lu quelques recueils d’aphorismes de Dominique, chez le même éditeur, et j’ai ainsi eu l’occasion de découvrir sa finesse d’esprit et sa capacité à inventer des expressions drôles, absurdes, burlesques, …, toujours savoureuses. Dans ce nouveau recueil, il change de forme littéraire en écrivant des micronouvelles où il utilise ce qu’il a déjà testé dans ses recueils d’aphorismes : des expression suggestives, allusives, à double sens, des jeux de mots et d’autres formes encore en jouant sur les mots et leur association.

Comme le suggère le titre, les micronouvelles qu’il propose dans ce nouveau recueil racontent toutes des histoires qui se passent dans l’univers cher à Feydeau, Labiche et autres dramaturges spécialisés dans les scènes d’amour scabreuses, les situations ambigües et les embrouilles sentimentales et sexuelles à rebondissements plus ou moins prévus. Ainsi dans ce recueil, on trouve des micronouvelles érotiques mais jamais pornographiques, c’est toujours drôle, un peu paillard mais jamais vulgaire. Les situations créées sont plus coquines, égrillardes, grivoises, lubriques, affriolantes et même sensuelles que graveleuses, vulgaires, obscènes, … L’humour de Dominique reste toujours drôle et à la limite salace. Même si l’érotisme est le fil rouge de ce recueil, la finesse d’esprit et le jeu sur les mots ne sont jamais oubliés. J’ai trouvé quelques scènes particulièrement savoureuses :

« Elle déboutonne ses mots, déshabille ses phrases, dans l’intention manifeste de le séduire en s’exprimant à voix nue ».
« Cupidon a encore frappé ! … Il a bandé l’arc de sa lèvre supérieure et décoché un baiser qui a transpercé le cœur de sa bad girly ».
« Ils ont du chien ses petits seins menaçants, hors de leur niche, dont il s’approche avec une infinie précaution ».
« D’une voix sucrée, elle lui murmure à l’oreille : « J’aime le son de ton sexe le soir au fond de moi » ».

C’est mignon, c’est coquin, c’est joli, c’est sensuel, c’est léger comme de la dentelle de dessous !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Sous un brouillon de dentelles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sous un brouillon de dentelles".