De notre monde emporté de Christian Astolfi

De notre monde emporté de Christian Astolfi

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par CHALOT, le 25 septembre 2022 (Inscrit le 5 novembre 2009, 74 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 322 

émouvant et tellement vrai

De notre monde emporté
roman écrit par Christian Astolfi
éditions le bruit du monde
184 pages
mai 2022

Drame social d'hier et d' aujourd'hui

Dans les chantiers navals comme dans les mines , ce sont des générations issues souvent des mêmes familles qui se succèdent.
Narval rejoint son père au tout début des années 70 aux chantiers encore florissants de la Seyne sur Mer. Il entre officiellement dans ce grand milieu ouvrier fraternel et solidaire où se liaient des amitiés solides.
Ils ont tous leur propre diminutif, comme Barbe, Mangefer ou le grand Cochise, fort et vaillant comme le chef indien.
Les commandes affluent encore et ces travailleurs ne lésinent pas sur l'effort. Ils sont fiers de leurs réalisations, fruits d'un travail collectif de qualité.
Toute une ville vit avec et autour de l'arsenal....il y a ceux qui appartiennent à la machine et tous ceux qui travaillent pour les nombreux sous traitants.
Ah quel joli mois de mai 1981, les nuages noirs annonçant la crise sidérurgique et celle de la construction navale sont dissipés avec l'arrivée au pouvoir de Mitterrand !
L'euphorie sera de courte durée avec le tournant libéral de 1983 et le démantèlement de la construction navale.
La résistance s'organise avec l'engagement de tous et de toute la ville.
On ne lésine pas sur les moyens et les ouvriers des arsenaux ne sont pas des « enfants de chœur ».
Lâchés par ceux-là même qui parlaient de « changer la vie », les ouvriers sont « reclassés » ou partent avec une indemnité.
Peu à peu, les ouvriers au chômage, à la recherche d'un autre emploi s'aperçoivent qu'un poison les mine de l'intérieur....Beaucoup vont en mourir très vite ou lentement : l'amiante !
Personne ne les avait prévenus et d'ailleurs qui était au courant ?
Personne ! ?
Malheureusement, les patrons, les décideurs savaient et se sont tus :
Le rapport du Centre international de recherche sur le cancer est formel : » En quelques pages, tout est clairement exposé : l'amiante, son exploitation, son utilisation, sa dangerosité, sa latence. Il est daté du 17 octobre 1977. » 10 ans après la liquidation de NORMED et de ce chantier naval et d'autres !
Dire que ces hommes ont voué toute leur ville à ce monde emporté et qu'aujourd'hui ils continuent à se battre pour que les coupables de cet empoisonnement soient punis et que les familles des victimes soient indemnisées correctement !

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: De notre monde emporté

Il n'y a pas encore de discussion autour de "De notre monde emporté".