La Mort immortelle de Cixin Liu

La Mort immortelle de Cixin Liu
(死神永生)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Waitforspring, le 11 septembre 2022 (Inscrit le 28 janvier 2015, 28 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 447 

La conclusion dans l'infini du Problème à Trois Corps

Le Problème à Trois Corps est un roman captivant et particulièrement réussi de hard SF, très abordable, et La Mort Immortelle est la conclusion de la trilogie, après la Forêt Sombre.
Ne pas lire si vous craignez les spoils (ce qui est très difficile à éviter lorsqu'on parle de la trilogie de Liu Cixin ...)

Loin de nous livrer la conclusion à laquelle on aurait pu s'attendre en commençant le premier tome, Liu Cixin nous emmène de surprise en surprise et ne se repose pas sur ses acquis. Sa trilogie a comme grande force de nous surprendre en permanence, de toujours saisir notre curiosité et d'introduire des concepts captivants sans pour autant tomber dans des explications fastidieuses.
La Mort Immortelle est dans la parfaite continuité de la Forêt Sombre, jusqu'à la moitié environ. Puis l'histoire prend un tour inattendu et on croit arriver à la conclusion de la crise entre humains et trisolariens, alors même qu'il reste plusieurs centaines de pages. La suite prend alors des allures d'épilogue mais se veut en fait la conclusion de l'histoire humaine au sein de ce cosmos hostile et peuplé d'intelligences en lutte permanente. Un poil moins intéressant, malgré le style toujours fluide et les descriptions passionnantes; mais l'enjeu parait moindre.
Autre petit regret, le personnage d'Intellectra, pas forcément réussi et moyennement crédible.

Cependant, ce tome reste dans la parfaite lignée des deux autres, et même s'il est clair que le meilleur restera le premier, on est toujours captivé par le déroulé de cette histoire vertigineuse qui nous emmène jusqu'aux limites mêmes de notre univers ... et de sa potentielle destruction.
Le personnage principal, Cheng Xin, est attachant et apporte un peu de fraîcheur même si elle n''arrivera pas à la complexité de Ye Wenjie.
Le livre regorge de bonnes idées, comme le retour à notre époque et les plans autour de l'envoi d'une sonde vers la flotte trisolarienne et tout ce qui tourne autour de Yun Tianming.
La première moitié du roman est vraiment très solide et accrocheuse, et la situation catastrophique qui y est dépeinte est absolument terrifiante et crédible.

La conclusion d'une trilogie ambitieuse qui vient se faire une place de choix parmi les meilleures œuvres de science fiction, en restant très accessible mais aussi très originale. On ne sent quasiment pas les (quasi) mille pages et la curiosité de tout le monde y sera presque satisfaite ... presque, mais pas complètement, et la part de mystère laissée aux trisolariens est finalement peut être le plus frustrant pour tous les lecteurs amoureux du Problème à Trois Corps ! Mais on ressortira rassasié et enrichi de mille idées que nous aura insufflées Liu Cixin en explorant la science, la physique, les dimensions, l'intelligence extraterrestre, le temps ... En somme, un genre de conclusion en forme d'épilogue à l'ambition énorme et à la profondeur vertigineuse.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La mort immortelle [Texte imprimé], roman Liu Cixin traduit du chinois par Gwennaël Gaffric
    de Liu, Cixin Gaffric, Gwennaël (Traducteur)
    Actes Sud / Babel (Arles)
    ISBN : 9782330143190 ; 13,00 € ; 06/01/2021 ; 944 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le problème à trois corps

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Mort immortelle

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Mort immortelle".