Des nouvelles du monde de Paulette Jiles

Des nouvelles du monde de Paulette Jiles
(News of the world)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Ludmilla, le 27 août 2022 (Chaville, Inscrite le 21 octobre 2007, 68 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 144ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 1 125 

Excellent !

Texas, hiver 1870.
Le capitaine Kidd, 71 ans, « avait exercé le métier d’imprimeur jusqu’à ce que la guerre lui prenne sa presse et tout le reste ». Il gagne maintenant sa vie en allant de ville en ville lire « les nouvelles du monde » en évitant les sujets de politique locale. Un soir, on lui propose, pour une pièce d’or, de ramener dans sa famille Johanna Leonberger, 10 ans. Elle a perdu ses parents et sa petite sœur lors d’une attaque des Indiens Kiowas qui l’ont enlevée et élevée comme une des leurs depuis quatre années maintenant.
S’ensuit un périlleux voyage de plusieurs centaines de km où ne manqueront ni les rivières en crue, ni les attaques de bandits…

Ce roman décrit surtout l’apprivoisement mutuel entre le vieil homme et la fillette.
Un voyage captivant, quelques années après la fin de la guerre de Sécession.
Des personnages attachants que j’ai regretté de devoir quitter…

« Conscient plus que jamais, dans ses os fragiles, qu’il était du devoir des hommes qui aspiraient à l’état d’humanité de protéger les enfants […]. Quant à protéger cette enfant redoutable, s’il était d’accord sur le principe, il aurait aimé trouver quelqu’un d’autre pour s’en charger »

« Il n'existait pas de signe pour "merci". Il n'y avait pas de mot chez les Kiowas pour dire "merci". On n'avait pas besoin de la reconnaissance des autres pour savoir qu'on avait bien agi, fait quelque chose de louable, il était inutile d'insister »

« Johanna n'apprit jamais à accorder de la valeur à toutes ces choses si importantes pour les Blancs. La plus grande fierté des Kiowas était de faire sans, d'utiliser ce qu'ils trouvaient ; il y avait même une sorte d'orgueil dans leur capacité à vivre sans eau, sans nourriture, sans abri. La vie était dangereuse, et rien ne pouvait changer cela, ni les robes à la mode ni les comptes en banque. »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Des nouvelles du monde [Texte imprimé] Paulette Jiles traduit de l'américain par Jean Esch
    de Jiles, Paulette Esch, Jean (Traducteur)
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782072824173 ; 7,80 € ; 11/04/2019 ; 288 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le vieil homme et l'enfant

9 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 65 ans) - 14 novembre 2023

Le Capitaine Jefferson Kyle Kidd est devenu lecteur de journaux, après une vie bien remplie d’imprimeur, de soldat, de coursier. Âgé de 71 ans, il traverse le Texas du Nord au Sud, ce qui en 1870, n’est pas sans risque.
Aussi, quand on lui demande d’emmener avec lui une orpheline d’une dizaine d’années, enlevée à une tribu indienne, pour la ramener à Castroville chez son oncle et sa tante Wilhem et Anna Leonberger, il hésite mais comprend la détresse de cette fillette élevée par les Kiowas, arrachée à sa famille adoptive, et qui ne parle pas un mot d’anglais.
Il décide de l’appeler Johanna, et au fil des jours et des épreuves, ils vont s’apprivoiser, se comprendre...
"Mais ce n’était plus pareil maintenant qu’il avait de nouveau une vie entre les mains et qu’elle l’entraînait dans le flot de l’existence. L’étrange dépression, le coup de froid spirituel qu’il avait ressentis à Wichita Springs avaient disparu."
Un joli et touchant récit que celui de ces deux personnages qui n’ont rien en commun et qui pourtant vont devenir indispensables l’un pour l’autre. Et je partage l’avis de Ludmilla pour ce livre que l’on ferme à regret

Forums: Des nouvelles du monde

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  adaptation au cinéma 1 Patman 29 août 2022 @ 11:31

Autres discussion autour de Des nouvelles du monde »