Mémoires d'outre-vies (tome 1) de Jean-François Kahn

Mémoires d'outre-vies (tome 1) de Jean-François Kahn

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire , Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités , Sciences humaines et exactes => Essais

Critiqué par Falgo, le 16 août 2022 (Lentilly, Inscrit le 30 mai 2008, 82 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 230 

Mille vies à méditer

Quoique presque contemporains, je n'ai pas suivi la carrière et les prestations de ce journaliste devenu écrivain de philosophie. Grave erreur. Je ne l'ai écouté que très récemment, d'où mon intérêt pour ses mémoires. Celles-ci sont lourdes (650 pages pour le Tome 1) et, pour moi, passionnantes. Son livre commence par ses souvenirs d'enfance de la deuxième guerre mondiale et ceux de sa formation intellectuelle et culturelle: sa famille d'abord, les soubresauts de l'après-guerre, les évolutions technologiques et morales de l'époque, les débuts de la décolonisation, la confirmation des horreurs nazies, les premières rencontres qui marquent l'esprit et la manière de voir le monde. Dans une chronologie un peu bousculée il relate des milliers de faits, majeurs et mineurs, et ses relations plus ou moins lointaines avec des centaines de personnages en France et dans le Monde ayant joué ou non un rôle public. Il évoque ses premiers pas et sa carrière de journaliste: Paris-Presse, Le Monde, l'Express, Europe 1, les Nouvelles Littéraires, France Inter, la Télévision, L'Événement du Jeudi, Marianne, le Point, le Soir, etc. Il dit avoir adhéré au Parti Communiste, mais ne jamais avoir été communiste. Il mélange ses souvenirs avec ses prises de position de journaliste. Son style est fluide avec une phrase parfois un peu complexe, mais le propos est toujours clair. Je retiens plusieurs points de vue: il est très critique envers le personnel politique, à cet égard sa galerie de celui de la Quatrième République est réjouissante. Il montre les faiblesses des médias et de leur direction, fustigeant soit leur incompétence soit leur enfermement idéologique, et explique pourquoi il a quitté ses différents postes pour fonder deux nouveaux supports . Il avance régulièrement que les menées de l'extrême gauche, en France et dans le Monde, favorisent la montée de l'extrême droite. Il dresse un panorama des événements de l'époque en portant un regard acéré sur leur déroulement comme sur leurs coulisses: les révoltes anti soviétiques de 1956, la guerre d'Algérie, mai 1968 et d'autres, leur consacrant à chaque fois plusieurs pages. En plus il truffe ses récits de réflexions sur un grand nombre de sujets, faisant de ce livre une mine de pensées en tous genres qu'il importe de déguster ligne à ligne. Å moi maintenant le Tome 2 en attendant la sortie du Tome 3

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Mémoires d'outre-vies

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mémoires d'outre-vies (tome 1)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mémoires d'outre-vies (tome 1)".