Requiem pour une République de Thomas Cantaloube

Requiem pour une République de Thomas Cantaloube

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Pierraf, le 7 août 2022 (Paimpol, Inscrit le 14 août 2012, 65 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 382 

Enquête à 3

4ème de couverture:
" Automne 1959. L'élimination d'un avocat algérien lié au FLN tourne au carnage. Toute sa famille est décimée. Antoine Carrega, ancien résistant corse qui a ses entrées dans le Milieu, Sirius Volkstrom, ancien collabo devenu exécuteur des basses œuvres du Préfet Papon, et Luc Blanchard, jeune flic naïf, sont à la recherche de l'assassin. Une chasse à l'homme qui va mener ces trois individus aux convictions et aux intérêts radicalement opposés à se croiser et, bien malgré eux, à joindre leurs forces dans cette traque dont les enjeux profonds les dépassent."


Le meurtre d'un avocat algérien à Paris est le prétexte de découvrir ces années terribles vécues par les populations (françaises et algériennes) et les manipulations odieuses des politiques jusqu'à la déclaration d'indépendance en 1962.
La structure du livre, originale, appuyée sur 3 personnages, et le style plutôt "journalistique" en font un livre agréable à lire et passionnant. Le mélange entre l'historique (présence de beaucoup de personnages politiques) et le romancé ne nuit pas à l'intérêt, mais au contraire donne envie une fois le livre fermé d'aller chercher des informations et des précisions sur cette période.
Pour un premier roman, c'est une réussite.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Requiem pour une République [Texte imprimé] Thomas Cantaloube
    de Cantaloube, Thomas
    Gallimard / Folio. Policier
    ISBN : 9782072922510 ; 9,40 € ; 08/04/2021 ; 544 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Requiem pour une République

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Requiem pour une République".