Le plus dangereux des jeux de Richard Connell

Le plus dangereux des jeux de Richard Connell
(The Most Dangerous Game)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Littérature => Anglophone

Critiqué par Septularisen, le 6 août 2022 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 54 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 260 

«LES CHASSES DU COMTE ZAROFF»

Au milieu de la mer des Caraïbes, le grand chasseur américain Sanger Rainsford fait route vers Rio de Janeiro, en compagnie de son ami Whitney, pour une nouvelle partie de chasse. En pleine nuit noire, au large de l'île de Ship Track surnommée «Le piège à bateaux», il tombe bêtement (les «Jeun’s» d’aujourd’hui diraient comme une me*de!..) par-dessus bord du yacht!

Son bateau s'étant rapidement éloigné sans que personne ne remarque rien, Rainsford n’a dès lors d’autre choix que de nager vers l’île pour y trouver refuge, malgré sa funeste réputation. Il y est recueilli par un ancien russe blanc, le Général Cosaque Zaroff. Celui-ci vit sur l’île, dans un magnifique château, et se révèle, dans un premier temps du moins, être un hôte des plus remarquables et des plus attentionnés.

Reconnaissant en son convive un célèbre chasseur de gros gibier, - dont il a d’ailleurs lu le livre sur la chasse au léopard des neiges qui fait autorité -, Zaroff, lui-même grand chasseur émérite, lui raconte son histoire. Après avoir fui la révolution Russe, et avoir sillonné le monde entier pour chasser les animaux les plus dangereux, Zaroff a ressenti de l’ennui à chasser, - ce qui pourtant était la plus grande passion de sa vie -, car il était toujours le vainqueur et même de plus en plus facilement… Il a trouvé refuge sur cette île, où il chasse à présent un nouveau type de gibier…

Devant l’incrédulité et la réticence de son hôte, le maître des lieux invite Rainsford à une chasse un peu particulière, au cœur de la jungle de l’île…

Récit à la lisière du fantastique, ce livre qui est quasiment devenu mythique, tout en restant toutefois largement méconnu. Ce qui n’est en somme qu’une longue nouvelle (un peu plus de soixante pages) qui se lit très vite, est toutefois un véritable «monument» de la littérature. C’est bien écrit, facile à lire, et si on ne comprend pas vraiment les motivations profondes du Général Zaroff, les personnages nous sont bien présentés du point de vue psychologique.

Que dire de plus? C’est toujours très étonnant de voir l’effet «Dark Maul» (d’après l’éponyme personnage du film «La Menace fantôme», de la saga «La Guerre des étoiles»), qui fait qu’un méchant très «charismatique» (peut-être devrais-je dire maniaque, cruel ou sadique?..), ici le Général Zaroff, devient le personnage le plus connu, celui dont les lecteurs se souviennent, malgré sa très faible présence réelle dans le récit (il n'apparaît d'ailleurs qu'après la page 20...), puisque en plus, c’est à travers les yeux et le récit de Rainsford que le lecteur suit toute l’histoire.

Si Richard CONNELL (1893 – 1949 de son vrai nom, Richard Edward CONNELL Jr.) a écrit de son vivant quatre romans, de nombreux scénarios de film et des centaines de nouvelles pour les journaux américains, dont plusieurs furent adaptées pour la radio et le cinéma (et même la BD…), il est passé à la postérité comme le parfait exemple du dicton : «L’arbre qui cache la forêt», puisque la postérité n’en a retenu qu’une… Et devinez laquelle?

En effet, si les lecteurs (dont moi-même bien entendu…) disent souvent d’une adaptation cinématographique, que le livre dont provient l’adaptation «était quand même mieux!»... Voici donc l’exception qui confirme la règle! Et pour cause, ce sont les différentes adaptations cinématographiques et autres qui ont complètement «oblitéré», le récit original. La preuve? Si tout le monde connaît le titre des films tirés de ce récit, à savoir: «Les Chasses du Comte Zaroff», très peu de monde sait que Zaroff (dans le livre en tous les cas…), n’est pas Comte, mais Général, et que le titre du récit original est: «Le plus dangereux des jeux»…

Voilà, rien à ajouter, si ce n’est une fin très surprenante (non n’insistez pas, je ne vous dirai pas laquelle…), et qui n’est d’ailleurs pas celle du film… Je conseille donc cette nouvelle, à tous ceux qui aiment les récits «noirs», qui sortent de l’ordinaire…

P. S. : Comme dit dans ma recension, ce livre a été adapté de nombreuses fois au cinéma, dont en 1932, par Ernest B. SCHOEDSACK (1893 – 1979) et Irving PICHEL (1891 – 1954), sous le titre français: «Les Chasses du comte Zaroff» avec Leslie BANKS (1890 – 1952), dans le rôle du Général Zaroff et Joel McCREA (1905 – 1990), dans le rôle de Rainsford. Ce film est disponible gratuitement en VO sous-titré en français, sur la plateforme «YouTube», ici: https://www.youtube.com/watch?v=r54s3iCtnh4

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le plus dangereux des jeux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le plus dangereux des jeux".