Azincourt par temps de pluie de Jean Teulé

Azincourt par temps de pluie de Jean Teulé

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 17 avril 2022 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 73 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (14 349ème position).
Visites : 2 135 

Sus ! Taïaut !

La célèbre bataille d’Azincourt s’est déroulée durant la Guerre de Cent ans, le 25 octobre 1415, entre l’armée anglaise et les Français. Ce sera une hécatombe de part et d’autre mais surtout pour ces derniers. Les principales raisons : le déluge incessant qui est tombé sur la région durant tout le mois d’octobre transformant le champ de bataille en un énorme bourbier et la supériorité des arcs anglais. 6.000 nobles français y sont tués (ne parlons pas de la soldatesque).
Jean Teulé nous raconte cela dans tous les détails avec la verve et l’humour, parfois scabreux, qu’on lui connait.
Ames sensibles s’abstenir !

Extraits :

- Et puis, voyez comme elle respecte le code vestimentaire des catins à soldats : sur elle aucune gaze ou broderie, boutonnières dorées, perles ni manteau de fourrure, mais un châle jaune pour que l’on sache qu’elle fait péché de son corps.

- Mais qu’est-ce qu’il fout encore vers Amiens, Jean V avec son chargement de catins ?

- Le héraut d’armes anglais à sa droite et le français Monjoie à sa gauche sont debout de part et d’autre de la catin dont ils caressent chacun une fesse à tour de rôle.

- Ils traitent les anglais de chiens allaités par de catins.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La déculottée des foireux

8 étoiles

Critique de Elko (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 48 ans) - 12 mars 2023

Avec ce roman j’ai découvert la plume truculente et irrévérencieuse de Jean Teulé.

Cette débâcle française, inouïe au vue de la situation, que ce soit sur le rapport de force, l’état des troupes ou encore la connaissance théorique du terrain, ne peut que s’expliquer par l’impréparation due à la suffisance de la chevalerie française et à une tradition militaire sclérosante. Car même si les conditions météorologiques diluviennes de cette bataille ont permis l’impensable, les causes du désastre sont avant tout à chercher dans l’ego.

Jean Teulé réussit le tour de force de tourner le massacre d’une des pires défaites françaises en un récit jubilatoire, sans fard et cruel.

La prétention et la suffisance des seigneurs français

8 étoiles

Critique de Mimi62 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 71 ans) - 20 décembre 2022

Un récit chronologique suffisamment détaillé pour comprendre l'évolution de la situation et surtout les raisons de cet échec alors que tout était rassemblé pour assurer la victoire française.
L'ensemble des travers de l'ost français, parfaitement exposé, explique cette défaite inévitable. L'anachronisme, la suffisance, la prétention des Français face à la finesse, la prévention, l'intelligence de la guerre anglaise décrivent parfaitement la fin d'une époque.
Si la présence d'un plan est un réel plus, l'absence d'un lexique concernant les termes spécifiques, tant militaires que de l'époque, constitue un manque réel.
Il n'en reste pas moins un récit plutôt court réellement intéressant.

Le récit d'un fameux massacre !

9 étoiles

Critique de CHALOT (Vaux le Pénil, Inscrit le 5 novembre 2009, 76 ans) - 30 juillet 2022

«  Azincourt par temps de pluie »
de Jean Teulé
202 pages
février 2022
Editions Mialet-Barrault


1515 ! victoire « française » de Marignan en Italie contre les suisses qui défendaient Milan... c'est une page d'histoire et une date connue par les écoliers des générations d'avant.
Et 100 ans avant en 1415, la bataille d'Azincourt, perdue celle là, c'était quoi ?
Les souvenirs s'estompent, certains se rappellent que c'est une page « sombre » de la guerre de cent ans.... sans plus !
Jean Teulé nous raconte cette bataille sanglante, s'il en est une, qui vit l'armée du roi « de France » être écrasée par l'armée anglaise pourtant plus faible numériquement.
Vous ne me croirez pas mais même avec ce bain de sang immense, le lecteur passe un bon moment...
L'auteur a de la verve, un sens du détail étonnant et beaucoup d'humour.
Il faut le faire, certes mais j'ai souri et même ri en les voyant s'étriper.

Le roi de France est très spécial et d'ailleurs, dans ce livre, l'auteur du livre fait dire à l'un des personnages de la tuerie cette phrase : « Si Charles VI avait mené notre armée ça n'aurait pas été plus fou ! »
Le roi d'Angleterre Henri V dispose d'une armée amoindrie, beaucoup de ses soldats avaient été empoisonnés en mangeant des moules mais il est conquérant et prêt à tout , pensant que c'était perdu.
A trop vouloir coller aux traditions et combattre avec les méthodes de la chevalerie, les troupes « françaises » dirigées par des princes et nobles opposés entre eux se retrouvent enlisées dans la terre boueuse, à la merci des anglais.
Oui, on arrive à passer un bon moment dans ce climat de carnage quand les archers anglais quittent le champ de bataille pour s'occuper des nobles français capturés afin de négocier avec eux la rançon à récupérer !
La loi chrétienne interdit le meurtre remarque un maréchal anglais ne comprenant pas que seuls les prisonniers nobles pouvant rapporter une bonne rançon soient épargnés.

« Une bataille est une parenthèse dans la loi générale ! Rétorque Henri V... »

Ce livre nous refait vivre un désastre grandiose !

Jean-François Chalot

Forums: Azincourt par temps de pluie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Azincourt par temps de pluie".