Pour l'amour d'Elena de Yasmina Khadra

Pour l'amour d'Elena de Yasmina Khadra

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Darius, le 13 janvier 2022 (Bruxelles, Inscrite le 16 mars 2001, - ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (49 355ème position).
Visites : 2 222 

Mexique danger !

Je n’ai pas été emballée par ce roman de Yasmina Khadra, auteur que j’avais découvert dans « les hirondelles de Kaboul »
Depuis qu’il s’attaque à l’Amérique latine, il me déçoit beaucoup. Après Cuba, le voici au Mexique

Diego, Un jeune mexicain venu du tréfonds d’un village s’en va avec son cousin Ramirez dans la grande ville de Ciudad Juarez pour découvrir la trace de son amour de jeunesse Elena, qui aurait été enlevée par Osorio, un flambeur issu du village.
Ciudad Jurez, ville mexicaine dont l’autre partie située aux USA, du côté du Rio Grande, prend le nom d’El Paso. De là, tous les trafics existent, prostitution, gangs rivaux , trafics de drogue, assassinats, policiers et militaires véreux.
Bref, ce roman nous donne une seule nausée : surtout ne jamais mettre les pieds au Mexique, pays de tous les dangers où la vie ne compte pas.
Tout le roman est basé sur les élucubrations rocambolesques et dangereuses de nos deux jeunes paysans pour tenter d’une part de retrouver Elena et d’autre part, comment s’en sortir financièrement étant donné que dès le premier jour, toutes leurs économies ont été volées.
L’histoire tire en longueur, jusqu’au jour où Diego retrouvera Elena devenue, on s’en doutait, la maitresse d’un homme puissant. Le quittera t’elle pour Diego ou restera-t-elle dans sa nouvelle vie ? Mystère.

J’ai fait quelques recherches sur la corruption mexicaine sur le net et je n’ai pas été déçue.

«La corruption au Mexique est monnaie courante et ce, à tous les niveaux. Des membres du gouvernement qui sont en lien avec les narcotrafiquants aux patrouilles de police dans les rues, il s’agit d’un véritable fléau pour le pays. Seulement 2% des crimes commis au Mexique sont poursuivis

Le nombre d'homicides par an n'a pas cessé d'augmenter au Mexique depuis 2006, jusqu'à dépasser en 2019 les 30 000 victimes par an et atteindre un total de près de 275 000 personnes assassinées .

La Commission nationale des droits de l'homme a été saisie de plus de 2 000 plaintes alléguant des violations des droits de l'homme de la part des forces de sécurité et de l'armée

En 2016, la guerre des cartels a fait 23 000 morts, ce qui selon l'International Institute for Strategic Studies (IISS) en fait le conflit contemporain le plus meurtrier au monde après la guerre civile syrienne.

Ce record est à nouveau battu en 2019 avec 35 588 homicides. De plus, près de 5 000 personnes ont disparu au Mexique en 2019 et n'ont pas été retrouvées.

Plusieurs pays ont fini par déconseiller à leurs ressortissants certaines régions du pays les plus affectées par les violences. En 2012, le gouvernement français déconseillait formellement certains états ainsi qu'un certain nombre de villes frontalières des États-Unis dont Ciudad Juarez où se situe notre histoire et .... où je suis allée il y a longtemps....
Le gouvernement canadien demande d'éviter tout voyage dans le nord de la Baja California et certains autres états.
En raison du nombre croissant de leurs citoyens victimes d'homicide au Mexique, les États-Unis déconseillent une quinzaine de régions.

Bref, vous voilà avertis. Ce roman doit vous faire dresser les cheveux sur la tête au vu des menaces qui pèsent sur elle si vous décidez d’aller y faire un tour…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une descente aux enfers

8 étoiles

Critique de Alma (, Inscrite le 22 novembre 2006, - ans) - 12 août 2022

Dans un petit village perdu du Mexique, Diego et Elena s'aimaient depuis l'enfance. Mais un jour Diego n'a pas su défendre Elena d'une sauvage agression . Dès lors tout est fini entre eux, au désespoir de Diego .
4 ans plus tard Elena disparaît du village, enfuie à Ciudad Juarez, « la ville de tous les dangers ». Diego et son cousin Ramirez partent à sa recherche, rassurés par l'aide que leur propose Osario, beau parleur natif du village, qui prétend avoir fait fortune à Ciudad Juarez .
Nos deux héros sont bien différents, mais solidaires et complémentaires . Ramirez part s'enrichir, Diego pour retrouver Elena dont le souvenir l'obsède . Autant Ramirez est optimiste et croit en sa bonne étoile, autant Diego est prudent et plutôt défaitiste.
A Ciudad Juarez , ils se trouvent plongés brusquement dans « l'antre du mal, » tout n'y est que misère, trafics, prostitution, enlèvements, demandes de rançons et meurtres.
Après bien des échecs et des désillusions, Diego retrouvera la trace d'Elena …..mais parviendra-t-il à se racheter et à la reconquérir ?

Librement inspiré d'une histoire vraie, POUR L'AMOUR D'ELENA se lit à la fois comme un roman d'initiation où un héros candide est plongé dans l'enfer, comme une histoire intemporelle, celle d'un chevalier qui cherche à sauver sa belle et à se racheter d'une faute, enfin comme une enquête policière aux multiples rebondissements, menée tambour battant, sans temps mort et servie par l'écriture nerveuse, incisive de Yasmina Khadra, basée sur un enchaînement syncopé de phrases courtes .

Un roman au contenu souvent terrifiant, mais empreint d'une grande sensibilité.

Forums: Pour l'amour d'Elena

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pour l'amour d'Elena".