Relations d'incertitude de Elisa Brune, Edgard Gunzig

Relations d'incertitude de Elisa Brune, Edgard Gunzig

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Saint-Germain-des-Prés, le 15 septembre 2004 (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 56 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (50 190ème position).
Visites : 5 168  (depuis Novembre 2007)

« Le monde de Sophie », version scientifique

Voici un roman très particulier… Mais encore faut-il voir si on peut l’appeler « roman » alors que les personnages du livre sont précisément les écrivains et que les faits rapportés sont réels ? Peut-on appeler roman un livre qui tente de vulgariser (intelligemment) la physique cosmologique ?

Une journaliste (précisons qu’Elisa Brune est journaliste scientifique) est contactée par Edgard (la disparition du « d » final vous sera expliquée) Gunzig. Mais qu’attend-il de ces rencontres hebdomadaires ? Les premiers dialogues ont pour sujet avoué la physique. Mais bien vite, aiguillé par les questions de la journaliste, le discours change de direction et aborde davantage la vie d’Edgard. Il faut dire que celle-ci est pleine de rebondissements, de catastrophes en chaîne. Petit garçon juif pendant la guerre, son enfance est traversée de questions secrètes : où est son papa, pourquoi sa maman le confie-t-elle aux bons soins de trois femmes adorables, pourquoi doit-il changer d’identité à de multiples reprises, … ? Après la guerre, le voici emmené par l’idéologie communiste de sa mère en Pologne, où ça se passera mal, évidemment… Adulte, il sera emprisonné en Inde de manière totalement arbitraire. La description de ces quelques mois, et de la manière dont il arrive finalement à s’en sortir, est haletante. Edgar revisite son passé et celui de ses parents dans un mouvement perpétuel par lequel seul le passé peut nous aider à vivre notre futur. Et la boucle est ainsi bouclée.

Et tout ça sur fond d’explications scientifiques. Là réside le tour de force d’Elisa Brune. Les épisodes cosmologiques, expliqués très clairement je vous rassure (j’ai tout compris, c’est vous dire !), ont des résonances métaphysiques et certains principes physiques mis en lumière peuvent être appliqués à la vie d’Edgar. Comme quoi, tout est dans tout…

Assez troublant, tout ce processus de mise au jour, où tous les domaines s’interpénètrent. L’écriture est simple, pas d’effet de manche, le besoin ne s’en fait d’ailleurs pas sentir : l’histoire et son interprétation sont amplement suffisants, les métaphores ne sont pas langagières mais le principe de « quelque chose qui renvoie à autre chose » est le fil rouge du livre.

Ah ! et oui, Edgar est bien le père de Thomas…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Relations d'incertitude [Texte imprimé], roman Élisa Brune, Edgar Gunzig
    de Brune, Elisa Gunzig, Edgard
    Ramsay / Collection dirigée par Françoise Samson
    ISBN : 9782841147007 ; 22,00 € ; 16/08/2004 ; 420 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une biographie ou un roman?

4 étoiles

Critique de Kaoutar0406 (, Inscrite le 13 novembre 2009, 32 ans) - 13 novembre 2009

Je suis déçue du contenu de ce livre. En lisant sur la quatrième de couverture "relation d'incertitude", je m'attendais à un roman d'action et à suspense. Le titre donne une idée plutôt trompeuse, de haine, de rupture... Par conséquent, l'intitulé ne s'adapte pas au contenu.
Le début de l'intrigue m'avait intéressée mais j'ai vite changé quand je suis entrée dans l'aventure. En effet, ce roman contenait des thèmes très historiques et scientifiques: la deuxième guerre mondiale, les fonctions usuelles, la biologie... J' ai modifié mon opinion
Etant donné que je n'aime pas les sciences et les mathématiques, lire un livre sur ce sujet me déplaît.
Je reproche à l'auteur d'avoir utilisé énormément de mots scientifiques, donc l'histoire devenait lourde à lire. Au fur et à mesure de ma lecture, j'avais l'impression de lire une biographie sans humour et sans suspense. Mais il est vrai que tout est question de goût!

Forums: Relations d'incertitude

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Relations d'incertitude".