Texas de James A. Michener
(Texax)

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Jules, le 9 mars 2001 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 79 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (15 082ème position).
Visites : 6 991  (depuis Novembre 2007)

Un roman historique captivant !

Le Texas met sur pieds une commission dans le but de mieux connaître son histoire.
Plusieurs descendants de grandes familles de l'état font partie de cette commission. C'est à travers ces différentes familles que nous allons découvrir l’histoire de cet état qui est aussi grand que la France, la Suisse et la totalité du Benelux réunis. Il compte à peine une bonne quinzaine de millions d’habitants, ce qui n’est vraiment pas grand-chose.
L'auteur commence par la colonisation espagnole pour arriver assez vite à la conquête du Texas par les Anglo-saxons. Ce sera Fort Alamo, une défaite, puis la victoire définitive contre le Mexique. Ce territoire une fois conquis, il ne manquera pas d'autres challenges à relever par ses nouveaux habitants, à commencer par le climat. Chaud et sec au centre, chaud et humide quand on s'approche du Golfe du Mexique. Les cyclones et tornades n’épargnent pas les habitants. À ce climat difficile, il faudra encore ajouter la lutte contre des Indiens qui se défendront becs et ongles.
Le territoire une fois bien occupé, arriveront beaucoup d’immigrants dont une bonne partie viendront d'Allemagne. Ils fonderont Fredericksburg qui existe toujours et a gardé l’architecture allemande, et tous les noms de rues y sont toujours en allemand aussi.
Michener nous montre ce que représentaient les Texas Rangers, à une époque où ils étaient quasiment les seuls à être capables de faire respecter la loi. Ce corps existe toujours et le Gouverneur du Texas peut les mobiliser dès qu'il en sent le besoin.
Nous arriverons à l’époque moderne, avec sa spéculation immobilière acharnée des années 70 et 80, qui aura été alimentée par l'argent facile gagné dans le pétrole. 1985, le pétrole s'écroule et tout le reste suivra !. Huston se vide d'une bonne partie de sa population et les banques et caisses hypothécaires de Dallas ou ailleurs doivent, les unes après les autres, être reprises par des organismes gouvernementaux de peur qu'elles ne tombent en faillite et n'entraînent tout le système bancaire américain avec elles !….
James Michener nous donne ici un très bon roman historique dans la veine de son " Chesapeake Bay " ou " Pologne ". Son livre est passionnant et nous y apprenons beaucoup de choses.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

james a. Michener

8 étoiles

Critique de Joanna80 (Amiens, Inscrite le 19 décembre 2011, 67 ans) - 8 mai 2012

Vrai, que Texas est très bien, mais je préfère Chesapeake (l'histoire de l'ouest Américain) et l'Alliance (l'histoire d'Afrique du sud) 2 gros pavés aussi, mais avec moins de longueurs et plus passionnante, à mon avis....

Ton univers impitoyable !

8 étoiles

Critique de Manu55 (João Pessoa, Inscrit le 21 janvier 2004, 50 ans) - 5 septembre 2004

Un bon gros pavé qui retrace l'épopée texane, des premiers immigrants espagnols il y a près de 500 ans au début des années quatre-vingt.
Le temps défile rapidement en suivant le destin de plusieurs familles qui viennent s'installer dans ce pays au cours des derniers siècles.

Le Texas est un univers rude, impitoyable. Climat hostile, violences, racismes, religions et dollars sont omniprésents à toutes les époques. A chaque époque son massacre. Massacres de mexicains, massacres d'indiens, massacres de texans. A chaque époques ses idéalistes...

Michener prend le temps de décrire les immigrants dans leur milieu d'origine. Il ne se contente pas de les parachuter au milieu du Texas. Il détaille leur vie "d'avant" et le périple plus ou moins long pour arriver sur les terres promises.

De l'Espagne, en passant par l'Allemagne et les Highlands, il nous fait partager la vie de personnages de caractère et très attachants

A la lecture de ce livre, on comprend mieux le caractère bien particulier du texan, et celui aussi de celui qui dirige les états unis. Tous les conflits se règlent dans un bain de sang et avec une justice... très texane.

Le CLeur qui me l'avait conseillé ne peut malheureusement plus lire ma critique. Merlin, merci pour le voyage.

Super Michener

8 étoiles

Critique de Patman (Paris, Inscrit le 5 septembre 2001, 61 ans) - 31 août 2001

Je l'ai lu cet été. 1200 pages d'histoire... une "brique" parfois un peu indigeste mais souvent passionnante. A déconseiller aux "anti-américains primaires", les Texans étant sans doute les pires citoyens des U.S.A Le portrait qu'en dresse Michener est sans complaisance et c'est tout à son honneur (il n'est pas texan mais new-yorkais, ceci explique peut-être cela!). Certains personnages sont très attachants (Otto Macnab et Benito Garza entre autres). Comme toujours chez Michener, c'est précis et très bien documenté. A lire aussi: "Pologne" (le plus beau selon moi), "Colorado Saga", "Cheasapeake".

Forums: Texas

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Texas".