Les orages possibles de Claude Raucy

Les orages possibles de Claude Raucy

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Débézed, le 3 novembre 2021 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 74 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 245 

Les aléas de la filiation

Dans une petite ville de Belgique, Charlotte vend des fileurs, elle se laisse courtiser par un jeune plâtrier qu’elle épouse bien vite mais, hélas, le jeune homme tombe rapidement malade, la silicose disent les médecins, et décède. Accablées par ce deuil, la jeune femme n’a plus le cœur à vendre des fleurs, elle décide alors de rentrer chez les Sœurs de la Charité où elle se montre, malgré son bon caractère et ses bonnes intentions, trop peu humble et soumise aux yeux de la mère supérieure.

Dans le couvent, Charlotte, devenue Sœur Marthe de la Croix, s’occupe, au sein de l’orphelinat, des plus petits surtout du petit Gino qu’elle affectionne particulièrement. Le doux cocon du couvent n’échappe pas aux affres de la guerre qui sévit à l’extérieur, Charlotte doit effectuer une tournée dans le pays où vit sa sœur, afin de récolter quelques fonds et quelques victuailles pour nourrir les sœurs et leur petits pensionnaires. A cette occasion, elle rencontre son frère aussi courageux que téméraire dans son engagement dans la résistance.

Rentrée au couvent, elle apprend qu’un aviateur américain dont l’avion a été abattu par l’occupant, est caché par la mère supérieure dans les greniers de l’orphelinat, seules quelques sœurs sont au courant. Lors d’une perquisition des Allemands, Charlotte sauve la vie du jeune homme en le laissant passer par sa fenêtre pour se cacher à l’extérieur du couvent. Quelques jours plus tard, l’aviateur frappe à sa porte, il veut la remercier, elle tombe sous sont charme et se laisse étreindre. Le fruit de cette étreinte murit rapidement dans le sein de la jeune none. Une autre vie commence pour elle, une vie que le lecteur découvrira quand il lira les rapports que nouent deux jeunes Liégeois qui se rencontrent à Prague au moment où les Russes y font leur première apparition pour dompter le fameux printemps qu’ils craignent tellement.

Ce livre c’est l’histoire d’une jeune femme qui a connu que des amours contrariés et une maternité malheureuse avant de vivre une existence meilleure, comme une rédemption. Mais, c’est surtout une réflexion sur la famille et sur tous les secrets dissimulés ou parfaitement inconnus des personnes concernées. Au moment où les fondements de la famille traditionnelle sont remis en cause, cette histoire montre que la destinée pourvoit déjà largement aux aléas qui dessinent les contours familiaux.

Henri Salvador chantait un truc dans ce genre : « Ton père n’est pas ton père mas ton père ne le sait pas », Claude Raucy a lui écrit une histoire bien différente mais dans le même esprit.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les orages possibles

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les orages possibles".