Le sillon de Valérie Manteau

Le sillon de Valérie Manteau

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par CHALOT, le 26 avril 2022 (Vaux le Pénil, Inscrit le 5 novembre 2009, 76 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 181 

juste et émouvant

« Le sillon »
roman de Valérie Manteau
262 pages
novembre 2018
Editions Le Tripode

Entre essai et roman

La narratrice raconte son séjour à Istanbul quand elle a rejoint son amant.
Comment vivre dans ce pays où la liberté d'expression affichée n'existe pas ?
Comment s'exprimer dans ce pays où les intellectuels et les minorités sont poursuivis par une justice confisquée ?
Comment continuer à pouvoir se regarder dans la glace quand on a dû composer pour survivre ?
Ce régime qui n'est même plus l'ombre d'une démocratie affichée n'aime ni les homosexuels, ni les kurdes, ni les arméniens, ni les démocrates surtout ceux qui appartiennent à l'une de ces « minorités » ou une autre.
Fırat Hrant Dink  , intellectuel et journaliste turco-arménien est assassiné devant le journal Agos qu'il dirige, le 19 janvier 2007.
Des policiers se laisseront photographier, en souriant à côté de son assassin !?
Erdogan a accusé son opposition d'être responsable de ce crime. Qui peut le croire ?
Ce livre qui est à la fois un roman et à la fois un essai nous plonge dans l'univers de tous ceux et de toutes celles qui pensent autrement et qui résistent.
Lors d'une de ses conférences, Hrant avait réagi après l'intervention d'un kurde expliquant que les Turcs et les Kurdes avaient combattu ensemble :
« De quelle paix parlons-nous, si nous fondons notre fraternité sur le sang versé ensemble ? Ne pensez-vous pas que je demanderai à qui appartenait le sang que vous avez versé ? »

Le sillon est un clin d’œil envoyé à la Marseillaise, chant républicain révolutionnaire qui dans l'expression « Qu'un sang impur abreuve nos sillons » montrait que ce sont les sans culottes de toutes les origines qui en combattant pour la liberté remplissaient de leur sang les sillons !

Ce livre dépeint un pays sous une dictature sanglante et rend hommage à tous les intellectuels et résistants et notamment à Hrant.

L'auteure rappelle d'ailleurs dans la fin de l'ouvrage que beaucoup qui reconnaissent, aujourd'hui, les vertus de cet intellectuel courageux «  n'étaient pas si enthousiastes quand il était en vie. ».

Ces propos sont justes, ils visent les officiels complices, les timorés mais pas les continuateurs ce ce journaliste qui eux, continuent en Turquie ou dans l'exil à lutter contre la dictature d'Erdogan et de ses sbires.

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le sillon

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le sillon".