Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les Indiens de Fabio Geda

Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les Indiens de Fabio Geda
(Per il resto del viaggio ho sparato agli Indiani)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Cyclo, le 17 septembre 2021 (Bordeaux, Inscrit le 18 avril 2008, 76 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 806 

un ado migrant

"Pendant le reste du voyage j’ai tiré sur les Indiens", roman de Fabio Geda (Gaïa éd., en poche Liana Levi), peut se lire dès l’adolescence.

Emil, jeune roumain de treize ans, est passionné par Tex Willer, cow-boy héros de western en B.D (dans lesquelles il a appris l'italien). Il sillonne Turin avec l’intention de retourner en Roumanie rechercher son père, immigré clandestin arrêté à la frontière et détenu dans un camp. Emil fuit. Jusqu'ici, il habitait, avec la compagne de son père, chez un architecte qui leur offrait un beau logement en échange de quelques heures de ménage. Il fuit, car il a donné un gros coup de poing à l'architecte et l'a laissé tout sanguinolent. Devenu seul, Emil cherche aussi à retrouver son grand-père paternel, comédien de rues, qui a disparu, mais qui n’a cessé de lui écrire régulièrement. Il ne l'a jamais vu, mais le comédien ambulant le fait rêver. Emil entame un voyage hasardeux jusqu'à Berlin (d’où vient une lettre de son grand-père) avec un groupe de sympathiques marginaux, puis Toulouse et enfin Madrid où se trouve la troupe du grand-père.

Récit d'aventure et de formation donc, le texte est écrit à la première personne, successivement par deux protagonistes, Emil et l’architecte. Chaque récit du garçon est suivi en contrepoint des chapitres de l'architecte. On finit par comprendre leurs motivations. Récit sur l'immigration et ses difficultés, vue à travers les yeux et l’imaginaire d'un jeune garçon, et aussi sur la générosité émouvante de l’architecte, personnage fragile. C'est un récit picaresque, chaotique, où le jeune héros côtoie toutes sortes de personnages, dans ce voyage initiatique dont Emil sort grandi. Un beau roman.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les Indiens [Texte imprimé], roman Fabio Geda traduit de l'italien par Augusta Nechtschein
    de Geda, Fabio Nechtschein, Augusta (Traducteur)
    Gaïa
    ISBN : 9782847201321 ; 7,75 € ; 12/01/2009 ; 257 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les Indiens

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les Indiens".