La dernière réunion des filles de la station service de Fannie Flagg

La dernière réunion des filles de la station service de Fannie Flagg
(The all-girl filling station's last reunion)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Ludmilla, le 10 septembre 2021 (Chaville, Inscrite le 21 octobre 2007, 66 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 299ème position).
Visites : 818 

Feel-good et découverte des WASP

Le roman alterne entre deux époques :

2005 Point Clear, Alabama.
Sookie, femme au foyer, vient de marier sa dernière fille, doute d'elle-même et tente de se libérer de sa mère. Elle se complique la vie, pour le bien être de sa famille, pour nourrir des oiseaux. Elle est en train de devenir dingue avec ces oiseaux, les gros mangent toutes les graines et ne laissent rien aux petits…
Sookie reçoit un courrier inattendu qui va lui révéler qu’elle a été adoptée. Après avoir beaucoup hésité, elle ira à la rencontre de Fritzi

1941-1945 Wisconsin
Fritzi et ses sœurs tiennent une station-service. Fritzi va apprendre à piloter un avion, puis intégrer les WASP ainsi que d’autres de ses soeurs

Un excellent roman feel good qui, mine de rien, aborde des sujets tels la famille et ses secrets, l'amitié, les destins hors du commun (les WASP - Women Airforce Service Pilots- dont je n’avais jamais entendu parler avant de lire ce roman)

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La dernière réunion des filles de la station-service [Texte imprimé] Fannie Flagg traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Luc Piningre
    de Flagg, Fannie Piningre, Jean-Luc (Traducteur)
    le Cherche midi
    ISBN : 9782749141848 ; 1,59 € ; 02/04/2015 ; 464 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

L'inné et l'acquis

8 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 63 ans) - 2 décembre 2021

Sookie peut enfin souffler et s’occuper des geais gloutons de son jardin qui dévorent toutes les graines. Elle vient de marier ses trois filles, Dee-Dee Cee-Cee et Lee-Lee. Ses enfants vont bien, ont tous quitté la maison y compris son fils Carter. Son mari Earl, dentiste, est adorable.
Son plus gros souci, c’est sa mère : Lenore Simmons Krackenberry, femme exubérante, autoritaire, excentrique, atteinte de troubles mentaux comme les autres membres de sa famille.
Sookie a été pourtant une enfant, une jeune fille, une épouse et une mère au foyer exemplaire, mais toute sa vie, dévalorisée par sa mère.

Jusqu’à ce qu’à la réception d’un courrier lui apprenant qu’elle est une enfant adoptée. Son univers s’écroule. "Où est l’inné, où est l’acquis ? Les gènes et l’environnement. Qu’est-ce qui fait de moi ce que je suis finalement ?"
Après de nombreuses tergiversations, elle prend contact avec Fritzi Jurdabralinski.

Parallèlement, nous quittons l’Alabama et les années 2000, pour aller à Pulaski dans le Wisconsin en 19016 où arrivent Stanislas Jurdabralinski et son épouse Linka. La famille s’agrandira rapidement avec l’arrivée de l’intrépide Fritzi, du seul garçon Wink, des jumelles Gertrude et Tula, puis de la discrète et pieuse Sophie. Tous participeront à la réussite de la station-service créée par leur père. L’entrée en guerre des états-unis permettra aux 4 filles de devenir des WASP, pilotes de l’armée de l’air.

Comme Ludmilla, j’ai découvert ces femmes étonnantes tolérées plus qu’acceptées par leurs collègues masculins de l’armée, dans la partie qui a été pour moi la plus intéressante du roman.
Les tourments de Sookie sont légitimes, la découverte de ses origines provoquant un séisme bouleversant et finalement bénéfique dans la vie si rangée de cette sexagénaire.
Une roman agréable souvent amusant malgré quelques exagérations dans le comportement de cette pauvre Sookie. Un bon moment de lecture.

Forums: La dernière réunion des filles de la station service

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La dernière réunion des filles de la station service".