La femme à l'étage de Rachel Hawkins

La femme à l'étage de Rachel Hawkins
(The Wife Upstairs)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Missef, le 27 juillet 2021 (Inscrite le 5 mars 2007, 57 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 138 

Jane Eyre au 21ème siècle

Résumé de l'éditeur:
Jane vient d'arriver en Alabama, où, faute de mieux, elle exerce le métier de pet-sitter. Dans la résidence cossue où elle promène des chiens toilettés, on croise de rutilants 4x4 et des femmes au foyer qui s'ennuient ferme entre deux manucures. Le genre d'endroit où personne ne remarquera si elle vole quelques bibelots.
La chance lui sourit lorsqu'elle se fait renverser par une voiture. À son bord, Eddie Rochester, le résident le plus mystérieux de Thornfield Estates, qui met un point d'honneur à lui venir en aide. Il est beau, riche, et pas insensible à son charme. Et puisqu'il est veuf, la voie est libre. Pourtant Jane est hantée par Bea, sa défunte épouse, une femme belle, sophistiquée et ambitieuse. Pourra-t-elle prendre sa place dans le coeur d'Eddie ?

Mon avis:
Un roman à suspense comme on les aime. Un personnage féminin, Jane donc, qui n'a de cesse que de se hisser au-dessus de sa piètre condition sociale, quitte à se glisser dans la peau d'une autre et à séduire le beau, le riche Eddie. Les deux protagonistes principaux ne tardent pas à dévoiler leur côté mystérieux, on ne sait plus qui est vraiment qui, qui manipule qui, qui est mort ou ne l'est pas, qui est coupable ou pas. L'auteure sait nous embrouiller à merveille, pour nous emmener, haletants vers son final en forme de multiples rebondissements.
Inspiré de Jane Eyre, oui, mais que vous ayez ou non lu le chef-d'oeuvre, vous apprécierez cette Femme à l'étage.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La femme à l'étage

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La femme à l'étage".