Le messager de Marc Desaubliaux

Le messager de Marc Desaubliaux

Catégorie(s) : Littérature => Nouvelles , Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Mimi62, le 26 juillet 2021 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 71 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 1 728 

Une nouvelle dense, teintée d'uchronie

Dans la période très troublée et instable de la Révolution de 1830, Charles X s'est éloigné de Paris. Le Duc d'Orléans resté à Paris, souhaite demander un avis au roi en titre. Il envoie donc un messager avec sa missive. Le contenu de ce pli ne sera jamais connue du lecteur mais ce n'est pas là l'important. La nouvelle imagine le trajet de cette missive et surtout le parcours des divers protagonistes de l'ombre.


La nouvelle pose souvent le problème que de par sa brièveté, elle peine à donner de l'élan au récit, de l'épaisseur aux personnages, de la crédibilité au contexte.
Le contexte historique nécessite généralement de bien placer les différents protagonistes pour que l'articulation des événements soient compréhensibles.
Une fois de plus, Marc Desaubliaux fait preuve de sa maîtrise de l'écriture.
Au fil de mes découvertes des ouvrages de cet auteur, je me rends compte que celui que j'abordais comme un écrivain intéressant se révèle de plus en plus être un très bon auteur servant pleinement l'art de l'écriture.

Bien évidemment, en raison de la période choisie, j'ai de suite pensé à "L'été des quatre rois" de Camille Pascal . Je craignais de m'ennuyer un peu à cette lecture traitant un sujet déjà abordé.
Il n'en fut rien. Autant l'été des quatre rois démonte, de façon très intéressante, les rouages, les personnalités, les trahisons de cette époque, autant ici l'auteur a l'habileté de ne pas s'égarer dans ces méandres mais se consacre à un sujet précis permettant de vivre la situation davantage de l'intérieur.
S'il est vrai que l'on n'apprend quasi rien sur un plan historique (ce qui n'est pas l'objectif de l'ouvrage), que l'on se trouve dans une sorte d'uchronie, on est très vite plongé dans ce contexte tumultueux, dangereux, plein d'incertitudes, de traîtrise, de personne sincères dévoués à une cause et d'autres adaptant leur position pour préserver leurs intérêts en fonction des opportunités.
Tous les ressorts romanesques sont présents et assurent une lecture soutenant l'intérêt.

Est-ce une intention de l'auteur ou est-ce ma façon d'interpréter mais j'ai aussi le sentiment qu'avec ces pages l'auteur cherche à attirer le lecteur sur la vacuité de nombres d'actions, de sacrifices par des personnes impliquées dans la défense d'idées, lors de situations agitées, opposées à celles de personnes ne visant que leur enrichissement.

Un ouvrage court, se lisant aisément et surprenant par sa densité

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le messager

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le messager".