Jacky de Geneviève Damas

Jacky de Geneviève Damas

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Pacmann, le 26 novembre 2021 (Tamise, Inscrit le 2 février 2012, 56 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (36 673ème position).
Visites : 285 

Amitié improbable

Premier roman que je lis de cette autrice belge, qui semble priser les histoires de rencontres (improbables) et l'évocation des protagonistes.

Ici, c’est Ibrahim, un jeune musulman de Schaerbeek en décrochage scolaire, qui s’est à un moment égaré pour tenter de jouer les martyrs au Moyen-Orient qui rencontre Jacky, habitant à Uccle, garçon juif appartenant à une famille où les affaires sont la préoccupation première.

Si a priori on ne quitte pas des clichés, l’un comme l’autre veulent sortir de ces modes de fonctionnement, aidés par des enseignants qui les ont poussés à mettre de côté tous les a priori que ces deux communautés ont l’une envers l’autre.

L’un comme l’autre vont pouvoir s’entraider en se découvrant une passion commune, mais aussi pour Ibrahim, une motivation pour terminer ses études, pour Jacky, une chaleur humaine qu’il n’a plus auprès de sa propre famille.

On ne peut nier que des positives valeurs sont habilement défendues par la romancière, mais on est tout de même pas loin du bouquin à classer dans le rayon « jeunesse». J’en ai lu de plus compliqués qui étaient placés sur les étagères de cette section dans ma bibliothèque préférée, la Bibliothèque Charles Janssens, Boulevard Emile Jacquemin à Bruxelles.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une belle amitié improbable

8 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 54 ans) - 28 décembre 2021

Ibrahim doit remettre un travail de fin d’études, mais n’est pas motivé. Son professeur le pousse et il finit par choisir comme thème « Jacky ». Il raconte comment leurs deux classes de rhétos se sont rencontrées à l’instigation de sa professeure de français : la leur à majorité musulmane et une de juifs. C’est là qu’il a fait la connaissance de Jacky et qu’ils ont sympathisé. Beaucoup les oppose, mais ils découvrent en même temps ce qui les rapproche et leurs préjugés s’effritent au fur et à mesure...
J’ai bien aimé cette histoire sous la plume de Geneviève Damas, mais je n’ai pas bien imaginé Ibrahim en candidat poseur de bombes, sans doute parce que je n’ai pas ressenti de colère ni de haine de sa part. Je trouve que le personnage ne colle pas trop…

Forums: Jacky

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jacky".