Arnal et La Gauchère de Myette Ronday

Arnal et La Gauchère de Myette Ronday

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par JPO, le 12 avril 2021 (Inscrit le 12 avril 2021, 71 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 374 

L'énigme d'un double amour

JPO

L'énigme d'un double amour

Myette Ronday est de ces écrivaines capables de catalyser tout ce que l’être humain désire exprimer et qu'il ne parvient pas toujours à faire sortir à la lumière, en un registre où se croisent les émotions et les souvenirs, les désirs et les rituels d'initiation, les amours et les désamours. À tout instant, elle traverse le miroir pour esquisser le cosmos et ses éléments en un lieu sans frontières, où tout s’emboîte comme par magie, par la grâce d'une pensée analogique capable de tout relier.
Myette Ronday publie peu, mais, à chaque fois, c'est un livre différent qu'elle nous donne, tant par le ton, le style, le thème et la manière originale de le traiter.
De Comment devenir une mante religieuse quand on a des réflexes de fourmis, elle passe à Madame Robinson dont elle revisite le mythe au féminin. Ensuite, c'est la grande histoire toute en remous du Vélo de Berkowitz, le récit d’initiation de Nostalgie de l’avenir, puis les péripéties désopilantes du roman intitulé Les morts sont devenus encombrants.
Dernier en date, Arnal et la gauchère, est un thriller moyenâgeux, dont Myette a su recréer l'atmosphère embrumée d’obscurantisme et de folie, en même temps qu'elle nous tient en haleine jusqu'à la dernière page, où l'étonnant mystère nous sera dévoilé au prisme même de la filiation.
Romancière, proche par moments d'une Barbara Kingsolver ou d'une Alison Lurie, Myette Ronday crée son propre univers, développe ses histoires dans le libre et fertile recours à l'imaginaire et la manière médiumnique qu'elle a de se glisser dans la peau de ses personnages et d'atteindre par touches successives aux réalités permanentes qu'il y a à l'intérieur de l'homme et de la femme. »
En 1475, dans le Quercy, au sortir de la Guerre de Cent Ans, le prieur de l'abbaye de Neule vient de décéder. Le frère chargé de la toilette mortuaire découvre sous la bure le corps d'une femme. Effarement! Deux moines bénédictins, frères Foulques et Asfeld, sont chargés de l'enquête. Ils relèvent des indices, remontent des pistes, se perdent en conjectures et mettent au grand jour un monde complexe d'intrigues, d'amours illégitimes et de disparitions inexpliquées. De surprises en soupçons et en déconvenues, on côtoie des figures romanesques fortes, telles, pour ne citer quelles, Mascaroze la Maure que l'on soupçonne de quelque sorcellerie et Zébélie, cette petite demoiselle mariée à treize ans qui n'a pas toute sa tête et s'adonne à une tapisserie sans fin.

JPO

Message de la modération : Probable promotion

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Arnal et La Gauchère

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Arnal et La Gauchère".