Dans l'abîme de Herbert George Wells

Pas de couverture
Charger une image...

Dans l'abîme de Herbert George Wells
(In the abyss)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Tistou, le 31 août 2018 (Inscrit le 10 mai 2004, 68 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 3 313 

Titre original, « In the Abyss », plus parlant …

C’est cinq ans avant l’écriture de « Les premiers hommes dans la lune » qu’H.G. Wells écrit cette nouvelle, aux antipodes en quelque sorte du roman cité puisque cette fois c’est dans les abysses qu’H.G. Wells qu’envoie Elstead, dans une espèce de pré – sous marin ou pré –bathyscaphe de sa conception.

« L’objet de leur conversation était une immense boule d’acier, d’un diamètre extérieur d’environ neuf pieds, et qui semblait être le projectile de quelque titanique pièce d’artillerie ; elle était fort laborieusement nichée dans un échafaudage monstrueux, élevé dans la charpente du vaisseau …/…
En deux endroits, l’un au-dessus de l’autre, l’acier faisait place à une couple de fenêtres circulaires, fermées d’une paroi de verre d’une épaisseur énorme, et l’une d’elles, enchâssée dans un cadre d’acier d’une grande solidité, se trouvait pour l’instant en partie dévissée. »

Elstead va plonger dans cette sphère au fond de l’océan, à cinq miles de profondeur, une profondeur à laquelle la pression exercée fait craindre le pire à ceux qui l’accompagnent. Mais Elstead est un aventurier, il a calculé ses risques, il plongera donc …
La suite ? Un parallèle (aux antipodes) en quelque sorte aux « premiers hommes dans la lune » puisque, contre toute attente, Elstead et son engin d’acier se retrouvent dans un monde peuplé de créatures étranges mi-poissons mi-humaines, qui vont manifestement l’adorer à l’instar d’un dieu descendu sur terre, je veux dire « sous mer ». Ils vont pousser l’engin, et Elstead dedans, jusqu’à ce qui pourrait ressembler à une ville sous-marine abritant ces créatures étranges. Ils se prosternent devant lui, sont manifestement en adoration et Elstead qui se voit mourir faute d’oxygène au fond des abysses ne doit son salut qu’à l’usure de la corde qui retenait la sphère. Il remonte à la surface et peut faire la narration de ce qui constitue la nouvelle. Merci M. Elstead pour ces nouvelles du fond des abysses. Hélas, il repartira pour une seconde plongée dont il ne reviendra pas …
A mon avis, là-bas en bas ils attendent toujours les successeurs d’Elstead !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Dans l'abîme

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dans l'abîme".