La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme de Laurence Sterne

La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme de Laurence Sterne
(The life and opinions of Tristram Shandy, gentleman)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Janotusdebragmardo, le 5 juin 2004 (Inscrit le 5 avril 2004, 66 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 055ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 901  (depuis Novembre 2007)

Burlesque, liberté et critique de la bêtise

Ce livre trop méconnu, publié sous la forme de neuf volumes de 1760 à 1767, reste de nos jours une véritable leçon de burlesque et de liberté de pensée et d’écriture.
Tout d’abord, « La Vie et les Opinions de Tristram Shandy » ne raconte pas vraiment la vie ni d’ailleurs les opinions du narrateur. Les quatre premiers chapitres se penchent sur l’existence prénatale de Tristram, celui-ci n’annonçant « …et c’est ici que commence véritablement l’histoire de ma vie et de mes opinions… » Qu’à la page 491 de cette édition.
Chaque personnage est dominé par un dada, son « Hobby Horse » ou « califourchon » - comme cela est traduit ici- bien spécifique et qui parasite souvent de manière comique la communication entre eux. Ainsi, le père Shandy est une sorte de philosophe dont les opinions ne sont que la juxtaposition d’idées tirées de traités mal digérés. Il donne par exemple une grande importance à la forme des nez et au choix des prénoms, choses qui pour lui influent fortement sur la destinée de l’homme –et, bien sûr, le nez de son fils Tristram sera abîmé lors de la naissance, et son prénom sera du à l’erreur d’une servante… L’oncle Toby, ancien soldat réformé suite à une blessure reçue au combat, traite sempiternellement de questions militaires et reproduit en miniature dans son boulingrin les sièges de places fortes se déroulant sur le continent avec l’aide de son fidèle domestique, le caporal l’Astiqué. Quand à Tristram, son dada, sa raison de vivre est l’écriture ; il sert de porte-parole à Sterne, qui prône une liberté totale de l’écrivain, qui doit se donner ses propres règles et non suivre des règles pré-établies.
La forme de ce roman est tout aussi déjantée : préface ne se trouvant que dans le troisième volume, mots à deux ou trois sens (souvent coquins), bizarreries typographiques diverses, parodies de discours établis, nombreuses interpellations au lecteur (il y a ici un véritable jeu avec celui-ci), autodérision…
Tout ceci n’est pas gratuit. Sterne, comme par exemple Rabelais qui fut un de ses modèles, se sert de la farce pour dénoncer les travers humains : il démonte sans vergogne idées reçues, discours convenus, pinailleries religieuses, toutes les bêtises et les faux semblants de la société.
Mais si la critique de la société est assez féroce, les personnages sont eux traités avec bonté ; s’ils sont un peu ridicules et maladroits, ils ne sont jamais méchants ni aigris.
Enfin on trouve dans ce livre si drôle une sorte de « grand écart » : à partir des dernières pages du quatrième volume, Tristram se plaint d’une toux tenace qui réapparaîtra plusieurs fois dans la suite. Hors, nous savons que Laurence Sterne était alors atteint de la tuberculose qui l’emportera en 1768…
Toute une lignée d’écrivains et de mouvements littéraires seront peu ou prou influencés par cette œuvre, depuis Diderot jusqu’à Joyce, Pérec, le nouveau roman ou l’OULIPO.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme [Texte imprimé] Laurence Sterne trad. de l'anglais, préf. et notes par Guy Jouvet
    de Sterne, Laurence Jouvet, Guy (Traducteur)
    Tristram
    ISBN : 9782907681391 ; 35,50 € ; 09/02/2004 ; 937 p. ; Broché
  • La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme [Texte imprimé] Lawrence Sterne traduction de l'anglais, préface et notes par Guy Jouvet
    de Sterne, Laurence Jouvet, Guy (Traducteur)
    Tristram / Souple
    ISBN : 9782367190006 ; 12,40 € ; 25/10/2012 ; 941 p. ; Broché
  • La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentleman [Texte imprimé] Laurence Sterne édition établie, présentée et annotée par Alexis Tadié,... traduction d'Alfred Hédouin revue par Alexis Tadié
    de Sterne, Laurence Tadié, Alexis (Editeur scientifique) Hédouin, Alfred (Traducteur)
    Gallimard / Collection Folio. Classique
    ISBN : 9782070436507 ; 12,90 € ; 28/06/2012 ; 1066 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

OU COMMENT LE LECTEUR DEVIENT PERSONNAGE

9 étoiles

Critique de DADIER (, Inscrit le 27 janvier 2004, 57 ans) - 24 juin 2004

Qu'y a t-il à ajouter à la critique de Janotusdebragmardo ?
pas grand chose.
Ce livre n'est pas un livre mais un chaudron qui bouillonne d'une littérature dans tous ses états.
On ne s'en sert pas une louche, on y plonge.
Tous les styles, tous les genres sont représentés dans ce pavé dont on ne sort pas indemne.
Je ne vais pas répêter ce qui a déjà été dit sur ce regard acerbe mais amusé sur une société qui n'a pas changée mais c'est aussi et surtout un ouvrage dont le lecteur n'est plus lecteur mais personnage à part entière.

A lire et relire sans modération !

argh!

8 étoiles

Critique de ALF (Ondres (40), Inscrit le 13 mars 2004, 42 ans) - 5 juin 2004

je voulais le critiquer celui-là! mais tu t'en sors admirablement bien!

ce livre, quoiqu'assez vieux maintenant, a aussi grandement influencé le post-modernisme. Précisons que la police de caractère change régulièrement, que certains pages sont vides, etc...

étrangement, on n'y parle que très peu de Tristam, et c'est vrai que l'Oncle Toby vaut le détour!

à+
ALF

Forums: La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme