Connaissance de l'enfer de António Lobo Antunes

Connaissance de l'enfer de António Lobo Antunes
( Conhecimento do inferno)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Ocenebres, le 15 avril 2004 (Liège, Inscrit le 12 avril 2004, 65 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 146ème position).
Visites : 3 939  (depuis Novembre 2007)

On dirait qu'il existe sur la terre...

Vous aimez les voyages ? Eh ben, attachez vos ceintures !
Lobo Antunes est portugais, médecin psychiatre de formation, a passé trois ans comme médecin-soldat lors de la guerre « d’indépendance » en Angola (vous vous souvenez ? Jusqu’en juillet 1974, le Portugal était une dictature.) et nous emmène en voyage avec Connaissance de l’enfer, de l’Algarve à Lisbonne le temps d’une nuit. Mais, bon sang, quelle nuit !
Je ne dirai pas que Lobo Antunes se lit sur une plage entre deux séances de badigeonnage de crème solaire. Que nenni, je dirais plutôt : « A quand le prix Nobel ? ». Nobel, oui oui pas le prix machin chose.
Ce livre où le narrateur est médecin psychiatre, est prétexte à un inventaire de l’asile, la « folie », la guerre, l’amour, l’homme adulte dont il dit « …Par la suite, en grandissant, j’ai acquis ce que les adultes appellent « le sens pratique de la vie, qui n’est rien d’autre au fond que l’automatisme de l’inutilité… ».
Un de ses talents, et celui de la traductrice, est d’aborder ces thèmes dans une même unité de temps : le narrateur nous fait vivre le présent, le passé derrière son volant comme si tout se déroulait ici et maintenant entremêlant le psychiatre qui aurait du, si il avait su, « faire dentaire », le médecin en Angola pour qui la mort, la torture, l’absurdité sont les seules compagnes réelles.
Un style poétique flamboyant dans ce roman, comme dans les autres, qu’il exprime par des phrases telles : « Trois heures du matin constituait son cap Bojador quotidien, surtout sans avoir à bord le whisky d’un gilet de sauvetage qui l’aurait aidé à flotter, à la surface, dans les algues noires de l’angoisse. »
Lobo Antunes avait un peu plus de 30 ans quand il a écrit ce roman, son troisième, en 1980. Depuis cette homme ne vit que pour l’écriture, j’ai envie de dire la littérature, fuyant les mondanités pour se consacrer à ses « petits » papiers. Une anecdote, je reçois un mail des éditions Bourgois signalant que Lobo Antunes sera à Paris le 4 avril pour une rencontre. Je venais de terminer un livre d’entretiens qu’il a accordé à une journaliste d’el Païs et qui vient de paraître chez Bourgois où il disait de ces rencontres qu’elles lui faisait perdre son temps, une de ses grandes préoccupations : le temps qui passe… J’avais renvoyé un mail en disant que j’espérais que ce séjour à Paris ne s’éterniserait pas pour qu’il puisse retourner au plus vite à l’écriture, au combat. Le lendemain, son voyage était annulé…
Je suis entrain « d’avaler » son œuvre, si Lobo Antunes vous interpelle, si vous croyez que nous pouvons encore tomber sur un auteur qui vous laisse béat devant tant de « triturations » littéraires, je vous tiens averti de mon évolution en sa compagnie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

mon auteur culte

10 étoiles

Critique de Teacher (Pulnoy, Inscrit le 4 juillet 2002, 56 ans) - 15 avril 2004

Lobo Antunes est devenu mon auteur culte depuis la lecture d'"explication des oiseaux" que j'ai "critiqué" sur ce site. Depuis, j'ai lu "La Splendeur du Portugal", "Mémoire d'éléphant", "Livre de chroniques"tout aussi merveilleux. Je me suis procuré d'autres dont "connaissance de l'enfer". Effectivement, il mérite de loin le prix Nobel car il a su créer un style -qui ne tourne pas non plus à la formule- unique où se mêlent diverses voix, diverses dimensions, divers tons et genres et ce qui lui permet de parler à notre être dans toute sa totalité. La lecture d'un Lobo Antunes est une expérience intime et un bonheur rare , qui plus est, plus facile et accessible qu'on ne le craint au départ. On rentre vite dans les règles de sa narration originale et peu traditionnelle. J'invite tous et toutes à découvrir cet auteur et à faire partager vos réflexions car je suis surpris qu'il soit si peu "critiqué" dans ce site. Je mets 5 étoiles, non pas pour ce livre que je n'ai pas encore lu , mais pour l'ensemble de ce que j'ai déjà lu.

Forums: Connaissance de l'enfer

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Connaissance de l'enfer".