Eloge de l'énergie vagabonde de Sylvain Tesson

Eloge de l'énergie vagabonde de Sylvain Tesson

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Vince92, le 25 mai 2018 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 44 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (38 777ème position).
Visites : 3 328 

Voyage en heartland

Sylvain Tesson se balade le long des pipelines en vélo en réfléchissant aux liens qui unissent les hommes à la question de l’énergie. Livre de voyage mais surtout livre-essai dans lequel l'auteur se livre à des commentaires géopolitiques très pertinents sur la question énergétique donc mais aussi sur la question de l'Islam.
"qui tient l’Europe orientale tient le heartland, qui tient le heartland domine l’île mondiale, qui domine l’île mondiale domine le monde". Sylvain Tesson cite le géopolitologue John Mackinder et analyse l'importance de la région de la Caspienne, véritable réservoir d'hydrocarbure du monde. Pour acheminer tout ce pétrole et ce gaz, les grandes puissances se sont livrées à une course au pipeline en déclenchant un jeu diplomatique et militaire digne du fameux "grand jeu" du XIXe siècle lorsque la Russie et l'Angleterre se disputaient le contrôle de l'Asie centrale et les grandes voies d’accès aux mers chaudes.
Intéressants également les paradoxes que soulève Sylvain Tesson sur la voracité de l'homme vis-à-vis de ces sources d’énergie que la nature a mis des millions d'années à constituer et que nous réduisons en kilojoules en une grosse centaine d’années. La soif d’énergie fait avancer le monde qui court de ce fait vers l’épuisement de ce qui fait son actuelle prospérité. Quoi qu'il en soit, nous ne pouvons pas faire marche arrière et c'est avec une certaine impatience semble-t-il que Tesson voit la fin de cette manne pétrolière arriver. Point de développement durable donc mais plutôt une décroissance salutaire.
L'autre aspect intéressant du livre est la vision de l'auteur, très critique, sur l'Islam et notamment la place que cette religion accorde aux femmes. Bien entendu, cette rhétorique est connue et peut sembler quelque peu surannée mais le fait que Sylvain Tesson a vécu pendant des semaines au milieu des populations et constaté de visu comment les hommes musulmans considèrent les femmes dans les pays d’obédience musulmane apporte un poids supplémentaire à la critique de cette religion, qui non seulement est à l'origine des plus grands troubles dans le monde actuellement, mais aussi réduit à la condition de presqu'animal la moitié de l’humanité qui lui est soumise.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Éloge de l'énergie vagabonde [Texte imprimé] Sylvain Tesson
    de Tesson, Sylvain
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266178747 ; 6,95 € ; 08/01/2009 ; 256 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

vélo tuyaux bobos

6 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 74 ans) - 11 septembre 2022

Petite chronique des temps, aujourd’hui révolus, où les multinationales occidentales étendaient leur influence à l’ensemble du continent eurasiatique dans les années ayant suivi la chute du "rideau de fer". Au cours de la première décennie du vingt-et-unième siècle, l’auteur, déjà célébré comme écrivain-voyageur après "L’axe du loup", décide de relier à vélo la mer d’Aral (ou ce qu’il en reste) à la Méditerranée. Un itinéraire qui suit le parcours des oléoducs traversant cette région où les découvertes de nouveaux gisements de gaz et de pétrole ont excité les convoitises des grandes puissances et reculé, pour un temps, la fin annoncée des énergies fossiles. Un exploit de plus pour ce fou de voyages, une entreprise périlleuse qui va le mettre en contact avec des populations aux mœurs aussi rudes que chaleureuses. Sylvain Tesson sait nous enchanter avec ses images fortes, une sincérité de ton rarement présente dans la littérature d’aujourd’hui, et des envolées lyriques confinant à la poésie. Son voyage a également été pour lui l’occasion de réflexions aussi profondes qu’amères sur la géopolitique et l’avenir de la planète face aux besoins croissants en énergie d’une humanité à la démographie et aux exigences galopantes. La solution : le vagabondage ! Utopie, ou prémonition ? L’avenir nous le dira, mais on aurait aimé que la propension de l’auteur à philosopher et à citer ses classiques ne noie pas le récit dans un pensum digne d’un lycéen en classe terminale. Dommage…

Forums: Eloge de l'énergie vagabonde

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Eloge de l'énergie vagabonde".