De force de Karine Giebel

De force de Karine Giebel

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Marvic, le 5 septembre 2016 (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 64 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (39 839ème position).
Visites : 3 551 

Un père aimant

Maud, jeune femme de 20 ans, se promène tranquillement avec son chien sur les rives de la Siagne quand elle est sauvagement agressée et frappée; elle n'échappe au viol que grâce à l'intervention d'un jogger, Luc Garnier.
Celui-ci l'emmène aux urgences où il fait la connaissance du père de Maud, Armand Reynier, célèbre chirurgien, homme antipathique, arrogant. Très affecté par l'agression de sa fille, il propose une grosse somme d'argent que Luc refuse malgré la précarité de sa situation.
Car Luc exerce le métier de garde du corps. Sans contrat, il est gardien de nuit, mais continue dans la journée ses entraînements intensifs de boxe et de self défense.

Tout va changer quand M. Reynier reçoit des lettres anonymes menaçant sa fille unique.
Il décide d'embaucher Luc pour la protéger.
Celui-ci va débarquer dans une luxueuse villa occupée par des personnes beaucoup moins lisses qu'il n'y paraît.
Il y a d'abord le maître des lieux, aimant sa fille au-delà de tout, qui reconnaît une erreur médicale ayant coûté la vie à un jeune enfant, Charlotte, sa seconde épouse, femme délaissée jalouse de sa belle-fille, Maud bien sûr, jeune fille fragile, Amanda, la gouvernante inquiétante et Sébastien, un étrange jardinier au discours confus.

Alors que les menaces et les lettres anonymes se font plus précises, continuant à maintenir la terreur, Luc découvrira vite la part d'ombre de chacun des habitants.

Et le lecteur (re-) découvrira le talent de Karine Giébel pour emmener le lecteur sur de nombreuses fausses pistes, avec habileté, pour le fasciner, entretenant un incroyable suspense jusqu'aux dernières pages.
Un roman toujours aussi dense, où on retrouve sa prédilection pour les huis-clos mais sans la violence dérangeante de certains titres comme "Meurtres pour rédemption" et surtout du "Purgatoire des innocents".
Je rapprocherai cet excellent roman d'un de ses meilleurs titres "Juste une ombre".

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pas franchement réussi

4 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 50 ans) - 29 octobre 2017

Le scénario tient en une ligne, c’est donc positif pour qui recherche la simplicité ; les personnages sont caricaturés comme jamais, là ça commence à coincer, c’est à se demander comment une telle auteure peut proposer des stéréotypes pareils ; mais alors que dire du suspense, éventé à la lecture d’un prologue qui une fois passés les premiers chapitres, dévoile la majeure partie d’un dénouement du coup sans réelles surprises.

C’est donc une œuvre globalement décevante, qui a quand même l’avantage de se lire vite, les chapitres courts au style percutant aidant. Certes il s’agit d’un « page-turner », assez haletant de par son rythme effréné et son ambiance qui se veut inquiétante, mais Karine Giebel fait l’erreur de nous quasiment tout nous dévoiler une fois les premières pages lues. Dommage, car le suspense reste un élément clé du thriller.

En douceur

8 étoiles

Critique de Seb (, Inscrit le 24 août 2010, 45 ans) - 21 octobre 2017

Voilà un bon page turner pour occuper ses vacances . On retrouve le talent de l'auteur, ses goûts pour les fausses pistes, les huis clos , les dérives psychologiques des personnages et ses dénouements sordides. Tout est donc bien présent malgré quelques longueurs que le final, ébouriffant, nous fait vite oublier. A lire absolument si vous êtes fan de Giebel, dans son top 3

Forums: De force

Il n'y a pas encore de discussion autour de "De force".