Agatha Christie, le chapitre disparu de Brigitte Kernel

Agatha Christie, le chapitre disparu de Brigitte Kernel

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Lilule, le 10 mars 2016 (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 48 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (43 958ème position).
Visites : 1 757 

Le mystère élucidé

Comme tous les fans le savent, d'Agatha Christie a disparu pendant onze jours. Que s’est-il passé ? Les journaux de l'époque disent qu'elle est peut-être morte ou elle est retenue en otage. Les journaux découvrent que le mari d'Agatha a une maîtresse. Les domestiques disent qu'ils ont eu une violente dispute avant sa disparition. L’aurait-il tuée avec la complicité de sa maîtresse?

Brigitte Kernel se glisse dans la peau de notre romancière préférée pour vivre jour après jour cette période mystérieuse. Entre roman et fait réel, elle nous plonge avec bonheur dans la lecture. Elle met ici ou là des passages de la ‘biographie’ ou de ‘loin de vous ce printemps’ qu’elle a édité sous un pseudo.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Trahie

3 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 62 ans) - 28 avril 2021

En 1926, Agatha Christie est une femme trompée. Son mari Archie entretient une liaison avec sa secrétaire Nancy Neel, qu’il a d’abord cachée jusqu’au jour où il annonce à son épouse qu’il veut divorcer pour épouser la jeune femme.
"Savez-vous, ma chère, que certains hommes ne peuvent s’empêcher d’aller voir ailleurs, il faut leur pardonner, ce sont des victimes en fait, leur chair exige d’eux des choses inconvenantes dont ils préféreraient s’abstenir."
Agatha est ulcérée, trahie, et décide de se suicider sans laisser aucun ou le minimum d’indices permettant de la retrouver.
Mais tout ne se passe pas comme elle l’avait prévu, elle, la prodigieuse écrivaine de romans policiers.
Pendant plus de 250 pages, on découvre la vie d’une femme au début du XX° siècle, la société bourgeoise et ses codes, à une époque où le divorce est rare, et peu nombreuses les femmes qui conduisent ou sortent sans leur mari.
Mais les déboires de ce "couple victorien à histoires" ne sont pas véritablement passionnantes.
Les crises d’amnésie feintes, les sautes d’humeur, les revirements, les atermoiements d’Agatha, deviennent même lassants.
J’admire le talent de l’autrice pour son écriture digne de son héroïne, pour le ton en parfaite adéquation avec l’époque, pour l’originalité de son idée, mais malheureusement, pour moi, cela n’a pas suffi à me séduire.

Forums: Agatha Christie, le chapitre disparu

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Agatha Christie, le chapitre disparu".