Isadora Duncan de Josépha Mougenot (Scénario), Jules Stromboni (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Shelton, le 6 mars 2016 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 67 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 2 858 

Tout en finesse et mouvement...

La danse est l’art éphémère par excellence. Quand la danseuse a dansé, quand elle a terminé de virevolter au rythme de la musique, il ne reste rien ! Isadora Duncan a laissé son empreinte dans les mémoires humaines, c’était il y a longtemps, et, pourtant, avec cet album la voilà la belle Isadora qui occupe l’espace… Fascinant !

Jules Stromboni, le dessinateur, a trouvé un mode graphique dynamique et rien n’est figé au cœur des cases. Les pages consacrées à la jeunesse de la danseuse sont extraordinaires et feront référence dans l’histoire de la bande dessinée. Le neuvième art n’est plus un cinéma de papier, c’est la vie tout simplement avec ses mouvements, sa musique… et c’est beau !

Elle dansait pieds nus, elle aurait souhaité s’affranchir des vêtements et pourtant elle est morte étouffée, étranglée par une écharpe… Le tissu se vengeait en quelque sorte !

Une jeune auteure pour rendre hommage à cette femme libre dans sa vie, libre dans son art, Josépha Mougenot ; un dessinateur confirmé qui a surpris son petit monde lors de son Sherlock Holmes, Jules Stromboni ; un ensemble totalement réussi qui enchantera les lecteurs…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Isadora Duncan [Texte imprimé] scénario, Josépha Mougenot dessins, Jules Stromboni
    de Mougenot, Josépha Stromboni, Jules (Illustrateur)
    Naïve / Grands destins de femmes
    ISBN : 9782350213132 ; 14,90 € ; 14/03/2013 ; 104 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Isadora Duncan

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Isadora Duncan".