La liane du désir de Chitra Banerjee Divakaruni

La liane du désir de Chitra Banerjee Divakaruni
(The vine of desire)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Gabri, le 14 février 2016 (Inscrite le 28 juillet 2006, 38 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 2 926 

La suite d'un coup de cœur

Après Ma sœur, mon amour, qui se termine sur une fin ouverte qui laisse place à toutes sortes de possibilités, l'auteure a ressorti sa plume pour nous livrer une suite.

Mise en contexte, donc. Dans Ma sœur, mon amour, on fait la connaissance d'Anju et Sudha, cousines éloignées élevées comme des sœurs par leurs mères respectives et une tante paternelle. Leur histoire bien particulière nous est livrée en alternant les voix de l'une et de l'autre au fil des chapitres, le tout saupoudré des couleurs de l'Inde qui me charment inévitablement à tous les coups. Difficile de parler de la suite sans spoiler le premier livre, mais disons simplement que La liane du désir commence en Amérique.

Loin de leurs mères et de leur environnement familier, Anju et Sudha vont tenter de s'adapter à leur nouvelle vie au meilleur de leurs capacités. La construction du récit est différente, cette fois. On passe encore d'un personnage à l'autre mais sans ordre particulier. Sunil, personnage qui fait son apparition dans Ma sœur, mon amour, prend lui aussi la plume de temps en temps. Après le tourbillon des couleurs de l'Inde, c'est plutôt la grisaille de l'Amérique qui se trouve cette fois en fond de l'histoire.

J'avais tellement aimé Ma sœur, mon amour, que j'ai fait des pieds et des mains pour me procurer cette suite dans laquelle je voulais me plonger le plus rapidement possible pour prolonger le plaisir. Malheureusement pour moi, j'ai été plutôt déçue par ce roman. J'ai trouvé le fil conducteur un peu décousu, passant d'un personnage à l'autre sans réelle intrigue. La grisaille est omniprésente et nous sommes bien loin de ce qui m'avait tellement charmée dans le roman précédent. J'ai eu l'impression constante d'un manque de chair autour de l'os, d'un manque de solidité dans le fil de l'histoire malgré tout le potentiel que promettait la fin du roman précédent. Par affection pour les personnages, j'ai poursuivi ma lecture jusqu'au bout sans trop de mal, mais il reste que je suis restée sur ma faim et que je demeure tout de même déçue de cette suite que j'avais tant anticipée!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La liane du désir

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La liane du désir".