La longue terre de Stephen Baxter, Terry Pratchett

La longue terre de Stephen Baxter, Terry Pratchett
(The long earth)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Isad, le 6 février 2015 (Inscrite le 3 avril 2011, - ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (38 959ème position).
Visites : 3 403 

Et si on pouvait recommencer à zéro ?

Le talent des 2 auteurs donne un mélange détonnant. Le côté déjanté s'épanouit avec schéma de montage simple qui permet à tout un chacun de bricoler un outil permettant de passer entre des répliques quasi-désertes de la terre actuelle avec l'énergie d'une pomme de terre. La réflexion sur la vie, la coexistence entre les êtres différents, le non-apprentissage des erreurs passées, le besoin de solitude des héros face à la bêtise sont merveilleusement montrés.

De nombreux personnages donnent de la vie et un regard particulier aux événements. Le principal protagoniste est un garçon, né le jour du passage, élevé dans un foyer pour orphelins par des sœurs et que l'on suit adulte. Une intelligence artificielle qui dit avoir été un tibétain lui donne la réplique. Une policière apporte le point de vue de ceux qui sont restés. La fille du chercheur inventeur du schéma attend, loin dans la succession des terres parallèle, le héros pour lui donner une réplique féminine sarcastique.

L'histoire est celle d'une quête, celle de l'exploration des confins mais aussi de la recherche de l'origine du sentiment de pesanteur sur les esprits qui fait fuir trolls et elfes. La fin se suffit à elle-même. Elle est cependant ouverte. Beaucoup de questions restent sans réponse, de même que le sort d'un certain nombre de personnes croisées au détour des différents chapitres, relativement courts.

IF-0115-4316

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

curieux, prenant et original

8 étoiles

Critique de Magicite (Saorge, Inscrit le 4 janvier 2006, 44 ans) - 21 juillet 2015

Le postulat du roman est la découverte du multivers.
Comme tout livre de SF réussi, il commence 'Et si', et si nous(humains) pouvions voyager dans une quasi-infinité de mondes parallèles au nôtre, tous vierges de la présence humaine. Comme tout livre de S-F réussi, le sujet principal est donc l'humain, ici sur fond du héros né dans des circonstances particulières et ayant la faculté d'entendre (et rechercher) le silence qui est en réalité... la conclusion de ce premier tome et l'arrivée de ce voyage.
Ne connaissant pas Baxter j'ai apprécié la part scientifique sans lourdeur ni complexité auquel peut tomber la hard sf (ce dont n'est pas ce livre). Amateur de Pratchett il est intéressant de le voir dans un autre style que celui de la fantasy, la satire et l'humour qui ont fait sa réputation. On retrouvera néanmoins un couvent de nonnes renégates (dont l'une biker rock'nroll et une autre poursuivie par le FBI), un réparateur de mobylettes tibétain réincarné en distributeur de boisson et accessoirement sorte de robot conscience omnipotente ayant tous les attributs d'un humain.
L'humour présent ne prend jamais le pas sur le reste et reste discret.
Ce qui est intéressant dans ce livre:

Un histoire de SF aux implications mystiques
La progression physique et intellectuelle des 2 (puis 3) protagonistes en parallèle avec leur avancée dans les dimensions
La description d'un monde en mouvement à travers les colonisations des autres mondes
Le premier tome d'une série de romans fleuve (4 jusqu'à présent)
Une vision limpide d'un concept compliqué: le multivers

L'écriture est toujours accessible et les personnages comme les situations vite prenants. De nombreuses références aussi bien culturelles qu'aux romans et univers SF et fantastique émaillent ce livre, la richesse et limpidité donnent envie de continuer la série.

Forums: La longue terre

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La longue terre".