Villa avec piscine de Herman Koch

Villa avec piscine de Herman Koch
(Zomerhuis met zwembad)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Ori, le 16 octobre 2014 (Kraainem, Inscrit le 27 décembre 2004, 87 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 239ème position).
Visites : 3 205 

Sexe et alcool en ‘high society’ …

J’ai passé de très bons moments avec ce roman qui, sans autre prétention que de distraire, nous raconte le quotidien d’un médecin généraliste auquel il est arrivé un jour, assistant aux obsèques d’un ami-patient, de recevoir crachats et insultes de la part de la veuve.

Et c’est le début d’une rétrospective très édifiante sur les mœurs d’une high society contemporaine qui partage ses loisirs entre sexe, alcool et adultères multiples jusqu'à ce que l’un ou l’autre des personnages talentueusement décrits, jouisseurs insouciants, soient rattrapés par les aléas de l’existence.

De nombreux rebondissements ponctuent cet agréable roman qu’on ne lâche pas facilement et qui baigne dans un humour parfois salace, toujours cynique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Villa avec piscine [Texte imprimé] Herman Koch traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin
    de Koch, Herman Rosselin, Isabelle (Traducteur)
    10-18 / 10-18
    ISBN : 9782264063069 ; 8,40 € ; 07/05/2014 ; 430 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une certaine façon de pratiquer la médecine

8 étoiles

Critique de Odile93 (Epinay sur Seine, Inscrite le 20 décembre 2004, 68 ans) - 28 mars 2022

Ce livre nous entraîne dans le milieu médical avec le personnage principal, le docteur généraliste Marc Schlosser.

Vantard, cynique, laconique, menteur, calculateur, aux pensées lubriques, ce médecin a une façon désinvolte de pratiquer son métier. En tout cas aucun état d'âme à tromper ses patients quand ça l'arrange.

Ces incroyables digressions m'ont beaucoup amusée, celles qui lui viennent à l'esprit quand un patient lui expose ses problèmes qu'il doit écouter pendant vingt minutes, durée de consultation qu'il s'est fixé. Mais il s'ennuie et imagine alors des scènes érotiques ou cocasses en observant le corps du patient.

Mais la mort de l'acteur, un de ses patients prénommé Ralph qui serait également son ami, va rebattre les cartes et causer pas mal d'ennuis à notre docteur.

Le livre bascule alors dans le roman noir et choisit pour décor cette fameuse villa avec piscine où les adolescents se cherchent et les adultes se trouvent, s'observent et ne se présentent pas sous leur meilleur jour.

Un bon livre où l'ambiance de suspicion est lourde, les manigances et les travers des Hommes mis à jour.

long et décevant

4 étoiles

Critique de Plaisir de lire (Nantes, Inscrite le 30 novembre 2012, 41 ans) - 23 septembre 2015

La 4ème de couverture avait attiré mon attention... un livre pour l'été > parfait !
Bien que je sois rentrée dans l'histoire au début, attachée aux personnages, plus les chapitres passaient et plus je me lassais. J'ai compris les sujets de fond mais n'ai simplement pas été sensible à la manière qu'a eu l'auteur de les aborder.
A la moitié, j'avais hâte de le terminer...
J'ai appris au fil de mes lectures que l'on peut être surpris par le dénouement d'un livre.... j'ai persisté... en vain.

Déçue mais pas trop, trouvé en vide grenier au prix de 1€... j'en ai eu pour mon argent !

Une atmosphère sale ....

9 étoiles

Critique de DE GOUGE (Nantes, Inscrite le 30 septembre 2011, 66 ans) - 29 novembre 2014

Et pourtant un ouvrage insolite qui vaut le coup de la rencontre : du cynisme et une approche du monde à travers le regard d'un adulte désabusé et de la clairvoyance (?) de la réalité humaine via la biologie.
Bref, un couple bourgeois : M est médecin, Mme au foyer, 2 filles jeunes ados 11 et 13 ans et une rencontre qui va bouleverser leur quotidien : celle d'un acteur de théâtre, dûment reconnu dans le monde du spectacle et son entourage.
Le jeu entre le quotidien et le trouble de vacances non innocentes, est explicité par le narrateur, médecin généraliste dont le sens de l'éthique et le sentiment de supériorité sont sujets à caution...
On ressent ce personnage, comme honnête sur un seul point : il se livre au travers des pages, dans sa sincérité et ne nous épargne pas sa vision brutale et élitiste du monde.
Tout est sale dans ce livre, à part, sans doute, l'épouse du narrateur.
J'en suis ressortie en mal-être, mais décidée à le relire sous peu, en n'ayant plus besoin de connaitre "la fin" mais en me penchant sur des moments stupéfiants où la réalité de l'être humain est analysée de manière non conventionnelle : la notion de reproduction de la race humaine primerait sur tout le reste, qu'est-ce que l'homosexualité ? Que signifie la notion de pédophilie en terme biologique ? Qu'est la confraternité médicale ? Quel est le droit à la vengeance personnelle ? Où se situe la limite entre l'innocence et le besoin de séduire ?
De vastes sujets, traités d'une manière radicale ....
L'auteur s'est fait connaître par "Le dîner" que, perso, j'ai plutôt apprécié.
Ce second ouvrage est tout aussi noir, grinçant et amoral !
Pourtant, je le recommande à ceux qui ne craignent pas d'être éclaboussés.

Forums: Villa avec piscine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Villa avec piscine".