Brenn le gaulois de Alain Grousset, Philippe Munch (Dessin)

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques , Enfants => 10-12 ans , Enfants => 12-15 ans

Critiqué par JulesRomans, le 27 août 2014 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 66 ans)
La note : 8 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 260 

L’illustrateur est un Brenn profane en géographie

L’action n’est pas située dans le récit, mais l’est dans les notes documentaires de l’auteur en fin d’ouvrage. On est 100 ans après Jésus-Christ et toute la Gaule est occupée, y compris un petit village cénoman.

Le héros Brenn a une sœur Albane chaude partisane de la fusion gallo-romaine puisqu’elle est amoureuse d’un Romain Flavian. Elle s’enfuit avec ce dernier mais le Gaulois à qui elle était destinée entend bien la rattraper pour se venger de l’humiliation qu’il a ressentie.

Jeune mais téméraire, Brenn tente de rattraper lui aussi sa sœur pour lui venir en aide, il est accompagné de ses deux féroces chiens et rencontre divers jeunes de son âge (gaulois ou romain) qui lui facilitent sa tâche. Vers la fin de l’ouvrage Albane est devenue esclave à Rome et la seule solution est de la racheter. Mais comment ? L’auteur a alors une idée insolite pour le jeune lecteur mais très adaptée aux mœurs de l’époque.

De courts chapitres du point de vue du nombre de caractères d’imprimerie (ces derniers étant relativement gros) se centrent bien sur une action toujours en lien avec la motivation du héros. Chacun des treize chapitres et l’épilogue ouvrent sur une illustration en noir et blanc qui occupe un tiers de la page.

Les dieux sont exclusivement païens (pas l’ombre d’une allusion à un christianisme bien plus présent alors pour l’empire romain en Orient qu’en Occident) d’où notre jeu de mots dans le titre de la critique. En effet la carte du trajet du héros est l’œuvre d’un vandale (sic).

L’illustrateur a relevé les noms cités et n’a mis aucun sens (giratoire ou pas) à ce qu’il dessinait. Brenn évite l’actuelle Tours car c’est le chemin courant pour aller de son village vers Lyon et Philippe Much le fait passer par là. Les habitants de l’actuelle Arles découvriront qu’Ostie est à leur porte, alors que l’on sait que c’est non le port d’Arles mais celui de Rome.

Notons que l’auteur est natif de Guéret et il donne de l’appétit à son héros lorsque sa Creuse (la rivière) est à portée de son héros, alors sur le territoire des Lémovices. En effet pour ne pas être rattrapé par le Gaulois qui devait épouser sa sœur, Brenn prend un chemin qui le fait passer par les actuelles villes d’Angers, Niort et Saintes pour ensuite se diriger vers la Limoges d’aujourd’hui et longer la bordure du Massif central pour parvenir dans la capitale des Gaules.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Brenn le gaulois

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  La littérature jeunesse une voie pour grandir ? 2 JulesRomans 3 septembre 2014 @ 05:45

Autres discussion autour de Brenn le gaulois »