L'égaré de Lisbonne de Bruno d' Halluin

L'égaré de Lisbonne de Bruno d' Halluin

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Tanneguy, le 24 juin 2014 (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 83 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (37 315ème position).
Visites : 2 768 

Premières explorations maritimes

L'auteur, manifestement, est fasciné par les aventures portugaises sur les océans, dès la fin du XVème siècle, vers l'ouest et ce qui deviendra le Brésil, et vers l'est, l'Afrique et la route des Indes.

Il nous conte les expériences de son héros, dont il nous affirme qu'il a réellement existé, qui embarque sur un navire qui éprouve bien des difficultés à rejoindre Lisbonne après s'être plus ou moins perdu sur les côtes arabes...

On appréciera ce récit si l'on est intéressé par ces premiers explorateurs, mais on n'apprendra pas grand-chose car beaucoup a déjà été écrit sur le sujet ; la trame du roman est assez maladroite mais on prend quelque plaisir à la lecture de ce volume

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'égaré de Lisbonne [Texte imprimé], roman Bruno d'Halluin
    de Halluin, Bruno d'
    Gaïa
    ISBN : 9782847203721 ; 18,00 € ; 05/02/2014 ; 250 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bonne surprise !

8 étoiles

Critique de Vigneric (, Inscrit le 26 janvier 2009, 53 ans) - 9 mars 2015

Bruno D'Halluin (auteur que je ne connaissais pas auparavant), mélange très habilement l'histoire et la fiction dans ce roman. L'ensemble des faits qui sont racontés est vrai, et le personnage principal a existé. L'auteur a "inventé" sa vie à partir de quelques écrits (journal de bord et lettres), en lui faisant jouer un rôle dans des événements qui se sont réellement produits.
Ce mélange est très bien fait, ce qui n’est pas toujours le cas dans les romans historiques, et le style (récit à la première personne) colle très bien à la personnalité (supposée) de João Faras. Ce style peut paraître plat à certains lecteurs (ce fut le cas d’une amie qui ne l’a pas aimé), car il se rapproche assez d’un journal de bord et de certains récits de voyageurs de l’époque.
Attention, le parti pris de l’auteur est de ne pas faire du personnage principal un héros, mais seulement quelqu’un de « normal » qui vit des évènements extraordinaires à une époque extrêmement difficile (maladie, esclavage, …) mais exaltante (la découverte du monde), et qui en sort traumatisé.

La fin est attendue, mais ça ne m’a pas posé de problème à la lecture, car c’est la fin que je souhaitais Smile

En complément, j’ai aimé la présentation (couverture à rabats avec la carte du monde de l’époque en 2ème et 3ème de couverture), et les compléments en fin d’ouvrage (description d’une nef portugaise de l’époque, contexte historique et description des personnages historiques).

En conclusion, j’ai vraiment aimé ce roman qui m’a donné envie d’en lire d’autres sur cette époque fascinante de grandes découvertes.

Forums: L'égaré de Lisbonne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'égaré de Lisbonne".