Dr. Bloodmoney de Philip K. Dick

Dr. Bloodmoney de Philip K. Dick
(Dr. Bloodmoney Or How We Get Along After The Bomb)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Littérature => Anglophone

Critiqué par Bookivore, le 22 mars 2014 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 765 

"Ce livre m'impressionne" - Philip K. Dick

Sous son titre en allusion directe au "Docteur Folamour" de Kubrick (qui date de 1964, alors que le roman a été écrit en 1963... mais fut publié en 1965, et en 1970 chez nous), ce qui est encore plus évident pour son titre original à rallonge, "Dr. Bloodmoney" est un roman qui fait apparemment partie de ceux dont l'auteur, Philip K. Dick donc, était le plus fier (la citation en titre de chronique est tirée de ce que Dick pensait de ce livre). En 250 petites pages, ce roman est du genre post-apocalyptique, ce qui sera aussi le cas du "Deus Irae" co-écrit par Dick et Roger Zelazny, et de certaines de ses nouvelles.

L'action se passe en Californie, en 1981, quelques 9 ans après qu'une terrible erreur ait entraîné une catastrophe nucléaire : les Bombes sont tombées. Le responsable, enfin, un des responsables, est un scientifique du nom de Bruno Bluthgeld (en allemand, ça signifie Bloodmoney), qui a survécu au cataclysme, et est, on le comprend, complètement anéanti par cette tragédie dont il est responsable. D'autres personnes, beaucoup, ont survécu, et 9 ans après, la vie a repris ses droits, tant bien que mal.

Entre un ancien 'bébé-thalidomide' malformé (pas de bras et de jambes) et ayant un don étrange ; un balayeur de couleur un peu curieux ; une femme névrosée ; une petite fille (la sienne) croyant qu'en son ventre se trouve son petit frère ; et un astronaute dont la capsule est en orbite autour de la Terre et qui sert d'animateur radio aux survivants, loin des radiations, on a à faire, dans ce roman ! "Dr. Bloodmoney" n'est sans doute pas aussi quintessentiel qu'on pourrait le penser à lire ce que Dick lui-même en pensait (il en était vraiment fier, plus que de, disons, "Loterie Solaire" ou même d'"Ubik", qu'il n'a jamais considéré comme un de ses meilleurs opus, alors qu'il en est bien un de ses meilleurs), mais c'est loin d'être inintéressant. Ce roman post-apocalyptique met un peu de temps à démarrer, ce qui est toujours emm*rdant avec un roman de 250 (255, en fait !) pages, mais un fan de SF et de l'auteur se doit de passer par ce roman, tôt ou tard. Pas mon préféré de lui.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Dr. Bloodmoney

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dr. Bloodmoney".