Vil et misérable de Samuel Cantin

Vil et misérable de Samuel Cantin

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par DomPerro, le 13 janvier 2014 (Inscrit le 4 juillet 2006, - ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 2 011 

Sympathique diable antipathique

Voici Lucien Vil, un diable (un vrai diable!) qui exerce la profession de libraire dans une librairie de livres usagés située dans un garage de voitures usagées.

Vous me suivez?...

Et, comme la marge de profit est plus grande sur les livres que les minounes (vieilles autos), Linguine, l'employeur de Lucien Vil, souhaite développer davantage la surface des livres, allant même à offrir cette promotion spectaculaire : ''2 pour 1 sur les Balzac à l'achat d'une Chrysler!''

Vous aurez compris (ou non) l'humour très déjanté de Samuel Cantin, selon vos grilles d'analyse et vos références culturelles.

Je répète que le personnage principal est un diable qui doit surmonter beaucoup de problèmes personnels, tellement qu'il suit une thérapie plus ou moins salutaire pour lui.

Enfin, tout au long des pages, le ton est extrêmement juste, avec une utilisation sans forcée de jurons québécois et de la syntaxe employée par les jeunes d'aujourd'hui, allant même à créer de savoureux néologismes.

Vous pouvez également découvrir l'univers particulier de Samuel Cantin en visitant Phobies des moments seuls : http://momentsseuls.blogspot.ca/

En attendant avec beaucoup de curiosité la prochaine création de ce jeune bédéiste, je me demande seulement si elle sera plus ''mature'' avec un récit un peu plus construit et soigné, ce qu'on peut reprocher en partie à Vil et misérable.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Vil et misérable

    Pow Pow
    ISBN : 9782924049099 ; 18,00 € ; 01/05/2013 ; 148 p. ; Paperback
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Vil et misérable

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Vil et misérable".