Le président de Georges Simenon

Le président de Georges Simenon

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 16 décembre 2013 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 73 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 452ème position).
Visites : 2 792 

Ceci n'est pas un Maigret

Ceci n’est ni un Maigret, ni un policier. C’est une sombre histoire de délit d’initié entre Augustin, ancien président du conseil en France et Chalamont, homme politique qui désire former un nouveau gouvernement et du même coup devenir à son tour premier ministre.
Mais c’est surtout le carnet de bord d’un vieillard (Augustin). Carnet de route également de son personnel proche : Emile, Gabrielle, Milleran, Marie, … Et de son ennemi juré, ancien camarade d’école qui s’est promis, malgré sa très mauvaise santé, de suivre l’enterrement du Président. Evocation également d’Eveline, son seul et unique amour d’enfance…
L’histoire des derniers jours d’un vieil homme de 82 ans qui se remémore, avec un certain effroi, ce qu’il fut une vie durant. « Cette carcasse presque inerte qui commençait à lui devenir étrangère et qui lui inspirait plus de dégoût que de pitié «.

Certainement un des « Simenon « parmi les plus connus. Sans doute grâce également au film qu’en a tiré Henri Verneuil, avec comme acteur principal l’excellent Jean Gabin. Toutefois, comme souvent d’ailleurs, le roman est beaucoup plus fouillé que le film.

Un monument !


Extraits :

- De toute sa vie, le Président ne s’était attaché à personne, non pas tant par principe, ni par sécheresse de cœur, que pour sauvegarder son indépendance, qu’il prisait au-dessus de tout. La seule femme qu’il eût épousée n’avait fait que passer trois ans dans son existence, le temps de lui donner une fille, et sa fille elle-même, aujourd’hui une femme de quarante-cinq ans, mariée, mère d’un fils qui faisait sa première année de Droit, lui était restée étrangère.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une falaise comme une fracture …

7 étoiles

Critique de Pierrot (Villeurbanne, Inscrit le 14 décembre 2011, 72 ans) - 9 octobre 2014

En Normandie coupé de la vie active (dans une maison sans étage, sauf trois petites chambres mansardées au-dessus de la cuisine, était composée de deux bâtiments qu’on avait reliés entres eux et elle se dressait toute seule, ou plutôt elle était tapie au-dessus de la falaise, à un demi-kilomètre du village de Bénouville entre Etretat et Fécamp), nous sont racontées les dernières années d’un homme politique dit le Président.
On aime d’emblée ce personnage central avec son caractère bien trempé et une certaine honnêteté intellectuelle qui gardera malgré son handicap, la tête sur les épaules.
Bien sûr la cuisine politicienne y est dépeinte déjà bien grise à l’époque, avec ces trahisons, ces passe droits etc., donnant lieu ici à un dernier face à face d’honneur avec le fameux Chalamont.
Et puis naturellement y est décrit au fil du temps, toutes ses bornes humaines, de son copain d’école Xavier à Emile. Un roman certes un peu mélancolique mais riche de descriptions et savoureux par l’ambiance particulière de cette histoire.

Forums: Le président

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le président".