Le défi d'être soi - Terrain de sport, terrain de vie de Muriel Hermine

Le défi d'être soi - Terrain de sport, terrain de vie de Muriel Hermine

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Divers , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Shelton, le 9 septembre 2013 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 66 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 903 

A lire !

C’est toujours très plaisant de lire un ouvrage qui prolonge ce sentiment de vacances, d'été, avec odeur de l'océan… J’exagère un peu car l’ouvrage que nous allons ouvrir est plutôt, soyons honnêtes, une invitation à l’effort, la concentration, la persévérance, avec légère odeur de chlore…

Mais comme il s’agit d’une grande championne qui nous a fait, qui m’a fait rêver, c’est quand même les vacances… D’ailleurs, souvenez-vous, les jeux olympiques de Los Angeles, 1984, du 22 juillet au 12 août, en plein été, grand retour de la natation synchronisée aux jeux, une Française brille et nous offre de l’émotion, oui une véritable émotion en alliant dans ce sport magnifique une force certaine (essayez de tenir des apnées aussi longues et on en reparlera) et la grâce… Oui, Muriel Hermine termine septième mais elle vient de gagner le cœur des Français même si c’est seulement en 1987 qu’elle avoue ressentir la reconnaissance du public comme elle l’écrit dans son livre Le défi d’être soi !

Commençons par bien préciser que cet ouvrage n’est pas un livre de souvenirs comme certains sportifs de haut niveau en font écrire par des nègres, histoire de parfaire leur popularité. Non, ici, nous sommes visiblement dans une autre catégorie de livres, ceux qui parlent du plus profond de ces êtres qui parfois nous dépassent de mille brassées avant de chuter dans les profondeurs sans que nous comprenions leurs trajectoires. Le sportif de haut niveau est à la fois un être humain comme les autres, avec ses certitudes, ses doutes et ses crises existentielles, et un être d’exception qui jour après jour comprend comment repousser ses limites. Le jour où cesse la carrière sportive, la vie, elle, continue et les défis sont encore aussi délicats à vivre…

Muriel Hermine sait ce que sont ces défis, elle qui a été sportive de haut niveau, puis artiste, chef d’entreprise, engagée dans l’humanitaire, conférencière et, maintenant, auteur. A chaque fois, elle a tenté de repousser ses limites, d’apprivoiser ses peurs et ses angoisses…

Elle aurait pu écrire son livre en ne s’appuyant que sur elle, sur sa vie, sur ses échecs et ses réussites. Probablement que le résultat aurait été de qualité, je n’en doute pas. Mais elle s’est aidée de quatre rencontres, quatre interviews de quatre grands champions. Du coup, ce n’est plus Muriel Hermine qui fait la fière, c’est un groupe de sportifs de haut niveau qui éclairent nos vies, qui nous donnent des exemples, qui nous poussent, nous-aussi, à donner du sens à nos vies, à dompter nos craintes, à aller de l’avant pour vivre tout simplement !

Les quatre sportifs, sortes d’intervenants et de renforts, sont Laure Manaudou, une très grande championne qui sait reconnaître ses erreurs et dont la joie qui l’a illuminée lors de la médaille olympique de son frère à Londres a touché toute la France, peut-être encore plus que certaines victoires pourtant étonnantes... Puis, il y a Christian Califano, un de ces sportifs que l’on voit moins, coincés dans les mêlées, au cœur de l’anonymat, mais là où se gagnent les grands combats. Après avoir été vice-champion du monde avec la France, le voilà dans la gestion des déchets pour sauver le monde, tout un programme… Emmanuel Petit, oui, un footballeur, un des vainqueurs de la coupe du monde de 1998. J’avoue que je trouvais ce sportif un peu atypique lors des passages à la télévision mais maintenant j’ai compris que c’était un véritable grand… Enfin, il y a un certain Jean-François Lamour sans qui l’escrime ne serait pas complètement ce qu’il est dans notre pays, un homme qui a eu une reconversion particulière axée sur les autres, sur l’action politique. Le sportif a beaucoup reçu, à lui, après, de rendre aux autres…

Je ne suis pas là pour vous révéler tout ce qu’il y a dans cet ouvrage mais on y trouve de très belles réflexions sur le sport, sur le dopage, sur l’éducation, sur le dépassement de soi, sur les échecs, sur la vie… J’ai beaucoup aimé cet ouvrage et je pense qu’il apporte plus pour nos existences que certains textes littéraires dont tout le monde parle lors de cette fameuse rentrée. C’est une invitation à voir ce monde d’une autre façon, à de venir acteurs de nos vies dans toutes les situations, à élever nos enfants en leur donnant des buts à atteindre, des solutions pour dépasser leurs chutes, un sens pour agir et vivre !

Merci Muriel Hermine de cet ouvrage pas simple à écrire et mais certainement salutaire pour de très nombreux lecteurs, en particulier les jeunes qui ont un peu de mal à trouver du positif dans cette société fragilisée par une mondialisation incompréhensible…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le défi d'être soi - Terrain de sport, terrain de vie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le défi d'être soi - Terrain de sport, terrain de vie".