La maison des absents de Tana French

La maison des absents de Tana French
(Broken harbour)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Tanneguy, le 4 juillet 2013 (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 83 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 496ème position).
Visites : 3 524 

Bavard et touche-à-tout

J'ai vu ce livre à la devanture d'un libraire avec une remarque élogieuse attribuée à Harlan Coben, assurant que Tana French était le meilleur auteur du moment. Je n'ai pas acheté ce volume pour autant... rassurez-vous ! Mais après lecture, je ne le trouve pas si mal.

L'inspecteur principal Kennedy - le narrateur - estime être le meilleur enquêteur au monde, en tout cas de son commissariat à Dublin. Il est chargé de résoudre une horrible affaire, concernant deux jeunes enfants et leurs parents dans une ville perdue sur la côte. Il est accompagné d'un enquêteur débutant et il se fera un plaisir de lui expliquer tous les "trucs", et le lecteur en profitera par la même occasion... comme à l'école. Bien des problèmes sont abordés dans ce livre : la crise, le chômage, l'immobilier fou, mais aussi l'internet (je ne savais pas bien comment fonctionne un forum, parfois perturbé par un "troll"). Mais surtout nous serons plusieurs fois confrontés à la folie de plusieurs personnages.

L'intrigue se tient, même si on peut pointer de sévères invraisemblances. Le style est quelconque mais permet une lecture facile. Le reproche le plus réel qu'on puisse formuler, c'est la longueur et la lenteur de certains passages. Les éditeurs pourraient faire le ménage, à moins qu'ils n'y trouvent leur intérêt.

Une bonne moyenne

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une lecture intéressante, non sans défauts...

8 étoiles

Critique de FranBlan (Montréal, Québec, Inscrite le 28 août 2004, 80 ans) - 14 mai 2015

Ce roman est un thriller psychologique complexe, assez bien structuré ainsi qu'une dissection édifiante de la situation désespérée dans laquelle se sont retrouvés des tas de gens déçus et désespérés suite à l'éphémère passage du Tigre celtique en Irlande à la fin du siècle dernier.

J'ai relativement aimé cette lecture, il ne s'agit pas d'un "page-turner", mais d'un pavé impressionnant à plusieurs niveaux, intelligent et plutôt bien écrit.
Les personnages sont captivants, surtout le détective aux homicides chargé de l'enquête: Mick Kennedy, sans aucun doute le héros de ce récit.

Il est plus intransigeant face à lui-même que face aux meurtriers qu'il essaie d’attraper. Son histoire personnelle est le fil conducteur de l'intrigue. Tout semble tourner autour de lui et de ses proches.
En somme, un livre intéressant, beaucoup trop long, truffé inutilement de détails insignifiants, affaiblissant ainsi l'intrigue et l'intérêt.

N.B. Lu en version originale anglaise.

Plongé dans l'atmosphère

8 étoiles

Critique de Ben75011 (Paris 11e, Inscrit le 19 février 2014, 34 ans) - 19 février 2014

Quelques longueurs (sur les 600 pages) mais le livre fouille bien les dialogues et les personnages.

L'ambiance est bien décrite et le rythme est entrainant.
Il y a quelques incohérences aussi, parfois.

Sinon cela se lit bien et assez vite.

Forums: La maison des absents

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La maison des absents".