Félicie est là de Georges Simenon

Félicie est là de Georges Simenon

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Catinus, le 10 juin 2013 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 73 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 156ème position).
Visites : 3 904 

Mais, oui ! On t'adore, Félicie !

Félicie a 24 ans. Elle est bonne chez le vieux Lapie, dit Jambe-de-bois. Elle ne considère pas Lapie comme un patron. Serait-ce son père ? Ou autre chose encore ? Mystère ! Félicie se méfie de tout et de tout le monde et on sent que sa vie n’a pas toujours été rose. Jusqu’au jour où Jambe-de-bois se fait assassiner. Arrive alors le commissaire Maigret (avec ses gros sabots). Une drôle de relation va se créer entre eux. Elle peut se résumer comme suit.
Félicie au commissaire : « Je vous déteste ! «
Maigret à Félicie : « Je vous adore ! «
Bref : « je t’aime, moi non plus », comme dirait l’autre.
Entrent également en scène : Daniel Pétillon le neveu de Jambe-de-bois, Adèle, le Musicien, … Mais peu importe l’histoire. Une fois de plus c’est la manière dont Simenon croque la psy. des personnages. Tout le monde s’agitent (ou ne s’agitent définitivement plus). Seul Maigret joue le rôle qu’il adore le plus de jouer, celui qui supervise le tout, bien au chaud, presque les doigts de pieds en éventail, un verre de bière à portée de main, sa pipe itou, faisant courir son petit monde ici et là (à commencer par ses subalternes, l’inspecteur Janvier, Février et cie.). LUI, il voit et analyse les « chôses « du haut de Sa Splendeur.

Très amusant !



Extraits à propos de Félicie :

- Voici Félicie ! Raide comme une planche à repasser, acide, fantasque, un visage pointu mal barbouillé de poudre et de rouge, une petite bonne qui prend des airs de princesse dans un bal musette, et, soudain, quelque chose comme un sourire lointain d’une méprisante ironie.

- Un front haut et têtu de chèvre qui fonce obstinément sur n’importe quelle apparence d’obstacle.

- Maigret les imagine si bien tous les deux ! Ils sont aussi isolés dans cette villa neuve(…) que sur une île déserte. Rien ne les attache à rien. Du matin au soir, ils s’entrechoquent, ils s’épient, ils se disputent et ils ont besoin l’un de l’autre, ils forment à eux deux un univers.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Félicie est là [Texte imprimé], une enquête du commissaire Maigret Georges Simenon
    de Simenon, Georges
    Gallimard / Folio. Policier
    ISBN : 9782070307531 ; 5,70 € ; 30/06/2011 ; 160 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bof Maigret

4 étoiles

Critique de Ardeo (Flémalle, Inscrit le 29 juin 2012, 76 ans) - 4 mars 2021

Cela faisait longtemps que je n’avais plus lu de Simenon.
Même si je n’ai jamais été un grand fan de celui qui a habité pas loin de chez moi à Liège, j’avais apprécié certains de ses romans surtout ceux dans lequel Maigret n’était pas présent.
Désolé de ne pas être d’accord avec les 2 autres critiques mais je trouve que ce « Félicie est là » -avec le fameux commissaire- est peu passionnant, maladroit, sans style. La relation entre Maigret et la Félicie est ambiguë (c’est voulu, je pense) mais d’un autre âge et pour moi, peu crédible. Je réessayerai peut-être dans quelques temps.

Un bon Maigret !

10 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 56 ans) - 6 mai 2014

La psychologie des personnages, au premier rang desquels Félicie, est riche et crédible. Les décors et l'ambiance sont toujours magnifiquement décrits à petites touches "impressionnistes", comme habituellement chez Simenon.
En plus, il émane de ce roman une gaieté, voire une tendresse et l'histoire flirte parfois avec les frontières de l'humour (ce qui n'est pas le plus habituel chez Simenon). Par exemple, le passage du homard est tout aussi amusant que presque surréaliste !
Maigret montre aussi un aspect un peu dur et indifférent vis à vis de ses adjoints (ils y en a quelques-uns qui passent des nuits blanches à répétition à sa demande, et Lucas, en sus, se fait "chiper" par Maigret ce fameux homard qui semblait devoir prendre la destination de son assiette pour le dîner !). La receveuse des postes est elle aussi plutôt bousculée par notre Commissaire... Ces petits travers rendent le personnage (encore) plus humain et donc, finalement, plus sympathique.
L'intrigue est par ailleurs intéressante.
Un grand moment de lecture hélas trop court.

Forums: Félicie est là

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Félicie est là".